Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 143 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

THE PRESIDENT'S PLANE IS MISSING


Année : 1973
Pays : Etats-Unis
Genre : Drame
Durée : 1 h 40 min
Couleur

Réalisateur : Daryl DUKE
Scénario: Mark CARLINER, Ernest KINOY, Robert J. SERLING

Acteurs principaux :
Buddy EBSEN (Vice-President Kermit Madigan), Peter GRAVES (Mark Jones), Arthur KENNEDY (Gunther Damon), Raymond MASSEY (Secrétaire d'Etat Freeman Sharkey), Mercedes McCAMBRIDGE (Hester Madigan)

Musique : Gil MELLE
Photographie : Richard C. GLOUNER
Producteur : Mark CARLINER
Compagnie productrice : ABC Circle Films

Avions :
-Boeing 720
-Bell 205
-Bell 47G

Notre avis :

Ce téléfilm est une adaptation du roman à succès du même nom, publié en 1967, écrit par Robert J. Serling, qui était un journaliste et un écrivain spécialisé dans l'aviation.

Alors que de fortes tensions diplomatiques existent entre les Etats-Unis et la Chine, laissant peser la menace d'un affrontement militaire, l'avion présidentiel disparait ! Il avait décollé de la base d'Andrew pour rallier la Californie. On le retrouve bientôt en Arizona et il n'y a aucun survivant. Le président Jeremy Haines étant supposé mort, c'est le vice-président, Kermit Madigan qui doit gérer la crise. Mais Haines ne lui a pas communiqué toutes les données du dossier chinois. Il doit s'en remettre à son conseiller en matière de sécurité nationale, George Oldenburg, un homme ambitieux, qui lui signale que le président était près à partir en guerre, si les Chinois ne cédaient rien. Mais le secrétaire d'Etat, Freeman Sharkey, soutient que le président désirait, au contraire, maintenir la paix entre les deux pays. Les milieux politiques de Washington doutent de la compétence de Madigan qui ne sait qu'elle décision prendre. C'est alors que l'enquête sur l'accident révèle que le corps du président n'a pas été formellement identifié ! Il s'avérera finalement qu'il était à Camp David, où il s'était rendu de façon discrète pour discuter du problème chinois avec les Soviétiques, qui sont également concernés. Seul, Sharkey était dans le secret. Haines retrouve son bureau, à la Maison Blanche, juste au moment où Madigan, influencé par Oldenburg, s'apprêtait à menacer la Chine d'une guerre nucléaire !

Le tournage du film fut achevé en 1971, mais il ne sortit que le 23 octobre 1973, le président Nixon ayant prévu de se rendre en Chine en février 1972, pour normaliser les relations diplomatiques avec ce pays. Ce film faisant passer les Chinois pour des fauteurs de guerre, il avait été jugé plus judicieux d'attendre le retour de Nixon...

Côté avion, le service est minimum, le tournage n'utilisa qu'un seul avion, au sol, et de nuit, la plupart du temps.


Les avions du film :

Le film ouvre sur un Boeing 707 qui est en approche d'une piste de LAX (Los  Angeles International Airport, dont on aperçoit l'ancienne tour de contrôle, un peu plus tard, et qui tient lieu de la base d'Andrew AFB). Ce Boeing, vu de face, est impossible à identifier; ce serait un avion de la PanAm, le Boeing 707-321 N714PA (c/n 17952), une information invérifiable...L'avion apparait sans doute sur un extrait de documentaire.

Au sol, il se transforme en Boeing 720, peint comme le Boeing 707 "Air Force One". Mais sa livrée est différente du vrai (le toit du cockpit et sa partie basse ne sont pas bleus) et son serial est "26001", au lieu de "26000" (s/n 62-6000). Le Boeing 707 s/n 26000 était un 707-353B / VC-137C (visible dans le nouveau hangar du musée de l'USAF de Dayton OH). Le Boeing 720 était un avion plus court que le 707. L'avion du film serait un ancien avion d'United Airlines, réformé en 1971. Cette compagnie fut la première à recevoir ce modèle dont elle réceptionna 29 exemplaires, (immatriculés N7201U à N7229U). à partir de 1960. Il nous a été impossible, malheureusement, de déterminer lequel des ces 720 a servi au tournage. Il ne s'agit pas des deux premiers (N7201U et N7202U) qui avaient une dérive plus courte.

Très rapidement, et de nuit, on voit le vrai "Air Force One", quand le "26001" se met à rouler. Il se distingue par une livrée différente avec notamment des nacelles moteurs, en partie bleu clair, et équipé de Pratt & Whitney JT3D-3 à double flux.

L'hélicoptère qui amène le président est un Bell 205 dont la décoration est inexacte (la partie inférieure du fuselage devrait être bleu).

Les recherches sont effectuées avec un Bell 47G sans marque apparente, à part "Air Force". Il est piloté par James Gavin. Mais c'est un Bell 206 Jet Ranger qui enlève les corps des lieux du crash.

Enfin, le général Dunbar et Jones arrivent de l'Arizona, de nuit, dans un Boeing 737-222 d'United, non identifiable.


Christian Santoir

*Film disponible sur YouTube

The-Presidents-Plane-Is-Missing.jpg

 
Mots-clés associés

Date de création : 24/06/2017 : 09:06
Dernière modification : 24/06/2017 : 09:06
Catégorie : - TVFilms
Page lue 449 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !