Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 161 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2018
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

KALAHARI
Vo. A Far off place

 

Année : 1993
Pays : Etats-Unis
Genre : aventure
Durée : 1 h 47 min.
Couleur

Réalisateur : Mikael SALOMON
Scénario : Laurens van der POST, Robert CASWELL

Acteurs principaux :
Reese WITHERSPOON (Nonnie Parker), Ethan EMBRY (Harry Winslow), Jack THOMPSON (John Ricketts), Sarel BOK (Xhabbo), Robert John BURKE (Paul Parker), Patricia KALEMBER (Elizabeth Parker), Daniel GERROLL (John Winslow).

Musique : James HORNER     
Photographie : Juan Ruiz ANCHIA     
Producteurs : Eva MONLEY, Elaine SPERBER, William W. WILSON III
Compagnies productrices : Walt Disney Pictures, Amblin Entertainment

Les aéronefs :
-Cessna 180G/H, Z-WLK
-Aérospatiale SA 316 Alouette III
-Bell 206B JetRanger III, ZS-HAJ
-Cessna 421A Golden Eagle, Z-WMB, en arrière plan
-Boeing 707-330B, en arrière plan

Notre avis :

Les débuts du film laissent penser qu'il est consacré à la sauvegarde des éléphants, dans le sud de l'Afrique, mais l'histoire se polarise rapidement sur la longue marche de deux jeunes gens, à travers le désert, poursuivis par des braconniers qui veulent les tuer, après avoir assassiné leurs parents...

Harry Weenslow est un adolescent new-yorkais qui accompagne son père dans le désert du Kalahari, pour aller voir leurs parents Paul et Elizabeth Parker. Harry s'ennuie dans ce coin perdu et il ne s'entend pas avec Nonnie, la fille des Parker. Celle-ci désire devenir comme son père, qui est un protecteur de la nature, luttant contre les braconniers qui tuent les éléphants. Une nuit, elle présente à Harry, son ami bushman, Xhabbo. Le lendemain matin, ils découvrent que leurs parents ont été tués, le père d'Harry ayant enquêté sur le comportement d'un associé de Parker, John Ricketts, qu'il soupçonnait d'être un trafiquant d'ivoire. Les enfants se refugient dans la grotte où réside Xhabbo. Ce dernier leur conseille de partir vers l'ouest, à travers le désert du Kalahari. Xhabbo parvient à convaincre un troupeau d'éléphants de les suivre afin d'effacer leurs traces de pas ! Un ami de Parker, le colonel Theron, demande à Ricketts de prendre un avion pour retrouver les enfants. Quand ils aperçoivent l'avion, Nonnie se demande s'il ne pourrait s'agir de l'avion des braconniers. Nonnie et Harry se déshabillent et remplissent leurs habits de paille et les mettent à découvert sur le sable. Nonnie voit avec horreur que Ricketts mitraille les faux "corps" ! Les mois suivants, les enfants apprennent à survivre grâce à Xhabbo dont ils apprennent le langage. Un jour, Ricketts rencontre un acheteur dans une boutique et il remarque que le commerçant est en possession d'un collier de Nonnie, trouvé récemment. Il comprend alors que les enfants sont toujours en vie et repart à leur recherche en hélicoptère. Il finit par les retrouver alors qu'ils sont très affaiblis, mais un vent de sable se lève subitement et l'hélicoptère doit s'éloigner. Ignorant qu'ils sont à quelques milles de la côte atlantique, ils s'évanouissent. Ils se réveillent dans l'hôpital de Karlstown. Nonnie retrouve le colonel Theron, et lui signale que Ricketts est l'assassin de ses parents. Plus tard, le colonel, accompagné des enfants, se rend dans la mine de Ricketts où ils découvrent des tonnes d'ivoire ! Ils décident de dynamiter la mine, quand Ricketts intervient. Ne voulant pas voir toute sa fortune partir en fumée, il se précipite dans la mine pour éteindre la mèche des explosifs, mais ils explosent et l'enterrent sous les rochers. Plus tard, Harry repart à New-York et dit adieu à Nonnie. Cependant, alors que Nonnie et le colonel Theron commencent à déblayer les ruines de la maison des Parker, Harry réapparait et Nonnie l'accueille dans ses bras.

Le tournage eut lieu en Namibie et au Zimbabwe, entre mai et septembre 1992.

On est en Afrique, un continent où l'avion est très utile, surtout quand on doit faire des recherches. Le film montre donc quelques avions et hélicoptères, mais lors des scènes aériennes plutôt courtes.


Les avions du film :

Ricketts recherche les enfants dans le Kalahari, avec un Cessna 180G/H immatriculé "Z-WLK". Mais ce matricule ne peut permettre d'en savoir plus, le registre zimbabwéen n'étant pas accessible. On n'a donc aucune information sur ce vieux Cessna...

Le colonel Theron recherche la cache des braconniers avec un hélicoptère Aérospatiale SA 316 Alouette III, de couleur sombre, filmé de trop loin pour voir l'insigne qu'il porte. Ce pourrait être un hélicoptère de l'armée de l'air du Zimbabwe qui employait cet appareil au moment du tournage. L'insigne est situé exactement à l'emplacement des cocardes de nationalité...

Plus tard, c'est avec un Bell 206B JetRanger III que Ricketts rattrape les enfants. Cet hélicoptère  porte un matricule sud-africain "ZS-HAJ" (c/n 3504). Il était déjà apparu dans le film "Lethal Ninja" en 1992. Il fut d'abord immatriculé aux USA, "N2190Z", "N821DP" et "N821DR" en 1990, au nom de la société Helicopter Lsg. and Svcs. Inc. de Tampa (FL). En 1991, il fut exporté en Afrique du sud (ZS-HAJ). Un temps immatriculé au Kenya (5Y-BLH), il revint en Afrique du sud avec le même matricule. Il fut détruit le mars 2017, à Mjakéni (Swaziland) en heurtant des lignes électriques, alors qu'il effectuait une mission d'épandage agricole.

A la fin du film, sur l'aéroport international d'Harare, Nonnie et Harry font leur adieux à Xhabbo, devant un Cessna 421A Golden Eagle de la compagnie charter zimbabwéenne Executive Air, fondée en 1972 et basée à Harare et à Victoria Falls. Ce Cessna (Z-WMB, c/n 421-0150) fut d'abord immatriculé en 1970, aux USA, "N3350Q", au nom de Floair Inc. de Wichita et revendu, peu après, en Afrique du sud (ZS-IAZ), puis en Rhodésie (VP-YZL). Il sera alors acquis en octobre 1975 par  l'armée de l'air rhodésienne avec le numéro de série "R7153". Il servit alors de transport VIP et pour des vols spéciaux en dehors de la Rhodésie. En 1980, au moment de l'Indépendance, l'avion rejoignit le secteur civil et fut enregistré "VP-YMB", puis "Z-YMB" et enfin, en 1984, "Z-WMB", les matricules des avions évoluant après l'Indépendance.

En arrière plan, devant le terminal, on aperçoit un des huit Boeing 707-330B d'Air Zimbabwe.


Christian Santoir

*Film disponible sur amazon.fr

KALAHARI.jpg

 
Mots-clés associés

Date de création : 17/03/2018 : 06:48
Dernière modification : 17/03/2018 : 06:48
Catégorie : Fiches de film - Films
Page lue 406 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !