En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Recherche

Recherche

Fiches de film

Articles cinéphiles

Webmaster - Infos

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 31 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

Copyright

Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2020

Fairchild 71 NC2K

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

FAIRCHILD 71  NC2K

c/n 675

Un acteur discret, surtout célèbre par les images de sa « mort » spectaculaire, maintes fois utilisées.

-15 juillet 1929 : construit (c/n 675) par Fairchild Airplane Manufacturing Corp de Farmingdale (NY), avec un moteur P&W Wasp de 400 cv (c/n 1683) et immatriculé « NC2K ».

-15 août  1929 : enregistré « NC-2K », en tant que « seaplane » (hydravion).

-août 1930 : renouvellement de la licence avec un moteur P&W Wasp (c/n 1482)

-13 août 1931 : grande visite à l’usine Fairchild de Farmingdale.

-15 juin 1932 : enregistré au nom d’American Airplane & Engine Corp de Farmingdale (NY), société qui absorba Fairchild Airplane Manufacturing Corp.

-29 juin 1932 : inscrit au nom d’American Airways Inc. de New York (future American Airlines), une compagnie détenue par AVCO, comme l’était American Airplane.

-27 juillet 1932 : vendu à Walter J. Quinton, de San Francisco, un stunt pilot qui rejoignit plus tard l’AMPP (Associated Motion Picture Pilots) qui venait d’être créée. Il participera, notamment, au tournage de « Men with wings »  en 1938. Il travaillera pour Paul Mantz auquel il prêtera son avion, à plusieurs reprises. W. Quinton sera tué dans une collision aérienne à Downey (CA), le 9 mai 1940, alors qu’il pilotait le Lockheed Sirius 8A (NC117W) de Mantz, pour une mission photographique.

-29 juillet 1932 : inspection après un léger accident survenu le 27 juillet 1932 (plan horizontal endommagé). Licence maintenue.

-21 septembre-17 octobre 1932 : participation au tournage de « Parachute jumper »  avec Douglas Fairbanks et Bette Davis, dont Paul Mantz géra les scènes aériennes. Le NC2K est filmé en vol, mais il apparait, vers la fin du film, dans un crash fatal, un des quatre vus dans le film. Cette scène sera utilisée dans trois autres films et séries, comme « Central airport » en 1933, « Tailspin Tommy » en 1934 et « Ace Drummond » en 1936.

Fairchild_1.png
Le NC2K dans «Parachute jumper» en 1932.

Quand on observe de près les images du crash, il est difficile de croire que l‘avion ait pu être réparé. L’avion finit sur le dos, le fuselage (désentoilé) presque coupé en deux, avec le cockpit en feu (voir ci-dessous).

Fairchild_2.jpg

Fairchild_3.png

Le crash du NC2K ( ?).

Il y a de fortes chances pour que l’accident ait été reproduit avec une vieille cellule de Fairchild 71 ou d’une maquette grandeur réelle. On ne trouve, en effet, aucune trace d’un rapport de réparations importantes après accident, concernant le NC2K, dans les papiers officiels. Cette réparation aurait, en outre, pris beaucoup de temps

-24 janvier 1933 : Avion décrit « dans un état général délabré ». Dans « Parachute jumper » son état final est plus que délabré… Sa licence est suspendue suite à une inspection incomplète.

-8 mai 1933 : avion entièrement révisé et rentoilé. Licence « NC2K » rétablie. Moteur P&W Wasp de 420 cv (c/n 1187). Basé auparavant, au Municipal Airport de San Francisco, l’avion est enregistré comme basé à l’United Airport de Burbank, où était installé l’United Air Services Ltd. de Paul Mantz. Ce dernier utilisa ce Fairchild, entre deux tournages, pour effectuer des vols charter. Le producteur Joe Schenk loua ainsi l’avion pour se rendre à Mexico City. Mantz atterrit également à ses commandes, le 12 juin 1933, à Perterson Field (CO) en provenance de Denver (CO).

-juillet 1933 : participation au tournage de la série « The perils of Pauline » (épisodes 6 « Pursued by Savages » et 7 « Tracked by the Enemy »), sortie en novembre 1933. L’avion est filmé en vol et au sol

Fairchild_4.png
Le NC2K dans « The perils of Pauline » fin 1933. On remarque que l’avion
a changé de décoration en un an (extr. de film).

 

-19 juillet 1934 : avion hypothéqué par Southern Commercial Corp. de Los Angeles.

-17 juillet 1935 : le Fairchild 71, modèle Pilgrim 71, est vendu à O.W. et W.D. Timm de la société Timm Aircraft Co. sise au Grand Central Air terminal de Glendale (CA). Levée de l’hypothèque. Réparation de l’avion : rentoilage des empennages et de l’arrière du fuselage, réparation du longeron de l’aile droite, installation de hublots dans le fond du fuselage pour des missions de photographie aérienne.

-septembre 1935 : vendu à Fairchild Aerial Survey Inc. de Los Angeles.

-28 octobre 1935 : avion révisé et réparé par Timm Aircratf Co. de Glendale (CA).

-9 octobre 1936 : installation d’un moteur P&W Wasp SC,  de 450 cv (c/n 1616)

-30 juin  1937 : installation d’un moteur P&W Wasp S1D1 de 550 cv (c/n 4838)

-novembre 1938 : licence « restricted » renouvelée avec l’immatriculation « NR2K ».

Fairchild_NR2K.jpg
Le Fairchild 71 NR2K  entre 1938 et 1940. Il porte sur le fuselage la mention
"Fairchild, Polley, Eliel Inc.", les noms du président
et des deux vice-présidents de la compagnie.

-janvier 1942 : installation de fenêtres de cockpit panoramiques et d’un nouveau radiocompas.

-23 octobre 1947 : installation d’un nouveau moteur P&W R-1340- S1D1 de 525 cv (c/n 5284).

-16 juin 1949 : installation d’un nouveau moteur P & W R1340-16M (c/n 5075).

-avril 1952 : renouvellement de sa licence « restricted » avec le matricule « N2K » après avoir été temporairement stocké.

Fairchild_5.png
Le Fairchild 71 N2K au Palo Alto Airport (CA), en 1952, avec fenêtre de cockpit
panoramique.
© William T. Larkins

-Février 1953 : avion entièrement rentoilé et peint en orange et banc.

-9 septembre 1954 : vendu à Nevadair de Tonopah (NV).

-8 janvier 1959 : vendu à E. D. Weiner de Los Angeles

-11 mars 1960 : vendu à W. F. Patterson Jr. de Chicago (IL)

-5 mai 1960 : vendu à H. A. Barnick de San Jose (CA)

fAIRCHILD_6.jpg
Le Fairchild 71 N2K  en février 1961.

-16 aout 1961 : inscrit au nom de Don F. Connelly de Winnemucca (NV), le débiteur hypothécaire de l’avion.

-18 aout 1961 : vendu à Dick Nolan de Greeely (CO)

-15 novembre 1961 : vendu à Dale N. Boyer de Clarkston (WA)

-Février 1963 : vendu à Lloyd  B. Stearns de Pharr (TX).

-5 aout 1963 : vendu à G.E. Moxon de Mox-Air Inc. de Santa Monica (CA)

-avril 1969 : Avion restauré dans sa configuration originale avec un nouveau moteur P&W R-985.

-Octobre 1969 : rentoilage complet de l’avion, changement des sièges cabine, de toutes les pièces en bois du fuselage. Repeint en blanc et rouge-marron.

-novembre 1974 : rénové, l'avion retrouve le cinéma trente huit ans plus tard et apparait dans la série télé « The Manhunter », qui figure dans la filmographie de la société Tallmantz, dont le pilote Wayne F. Berg participa au tournage.

-juillet-août 1976 : apparition dans le dernier épisode (ep. 11 « The explosives ») de la série « Spencer’s pilots » et même dans le générique de tous les épisodes. L’avion est filmé au sol, à l‘atterrissage et en vol. Art Scholl et Frank Tallman furent les principaux pilotes du tournage.

Fairchild_Spencer.jpg 
Le N2K dans « Spencer’s pilots », en 1976 (extr. de film)


Le N2K à Chino (CA) en mai 1984. © Tom Tessier

-17 juillet 1993 : vendu à Thomas N. Dixon d’Acampo (CA).

Wtason_ville_CA_2.jpg
Le N2K au début des années 2000.  © Wernher Krutein

-25 juin 2007 : mis au nom de Thomas et Kathleen Dixon de Lodi (CA).

-26 octobre 2007 : licence renouvelée.

-2015 : Le Fairchild 71 « N2K » ne vole plus, même si sa licence est toujours valide. Il a été démonté et stocké (Cf. Marlin Horst, in « Vintage Aircraft » mai-juin 2015, p. 44).

Filmographie :

-Parachute jumper (1933)
-Central airport (1933)
-The perils of Pauline (1933)
-Tailspin Tommy (1934)

-Ace Drummond (1936)
-The Manhunter (série TV 1974-1975)
-Spencer’s pilots (1976)

 

-oo 0 oo-

Sources :

-FAA records 12/03/2019
-Dwiggins Don-1967 : « Hollywood pilot. The biography of Paul Mantz ». Ed. Doubleday & Company Corp., Garden City NY, 249 p.
- www.dmairfield.com


Date de création : 19/12/2019 : 11:15
Catégorie : - Avions
Page lue 1049 fois

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !