Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 147 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

TERMINAL VELOCITY




Année : 1994
Pays : États-Unis
Durée : 1 h 42 min.
Genre : Action
Couleur

Réalisateur : Deran SARAFIAN
Scénario : David TWOHY

Acteurs principaux :
Charlie SHEEN (Richard "Ditch" Brodie), Nastassja KINSKI (Chris Morrow / Krista Moldova,) James GANDOLFINI (Ben Pinkwater), Christopher MacDONALD (Kerr), Gary BULLOCK (Lex), Hans R HOWES (Sam), Melvin VAN PEEBLES (Noble), Cathryn De PRUME (Karen), Richard SARAFIAN Jr (Dominic )

Musique : Joel McNEELY
Photographie : Oliver WOOD
Cascades aériennes : Christopher F. WOODS
Producteurs :Scott KROOPF, Tom ENGELMAN
Compagnie distributrice :GBVI

 Avions :
-Beech 18 c/n CA-265, N476PA
-Cessna 182A c/n A34937, N4837D
-Fairchild C-123K Provider 615 , c/n 20064, s/n 54-615, N546S
-Waco UPF-7 c/n 5533, N30136

 

-Cessna 182A c/n 51076, N4976D (en arrière plan)
-Piper PA-32-300 c/n 32-40625, N4254R (idem)
-American Champion 7KCAB, N99184 (idem)
-North American T-28B Trojan BuNo.138242, N242J (idem)
-Lockheed C-121A Constellation s/n 48-609, N494TW (idem)
-Lockheed P2V-5F BuNo. 131502, N202EV (idem)
-Canadair Mk.3 N99184 (idem)
-Douglas DC-3A, NC16070
-Boeing B-17G s/n 44-83785, N207EV (idem)
-Curtiss P-40K s/n 42-9749, N293FR (idem)
-Bell 206B Jet Ranger c/n 1826, N49661
-Bell 206L-1 Long Ranger c/n 45568, N3388H
-Boeing 747-200 (au sol)


Note avis :

Le début des années 1990 est marqué par de profondes transformations en ex-URSS sous le gouvernement de Boris Ieltsine, malgré la résistance de certains nostalgiques de l’ancien régime. Signe évocateur de cette évolution, le très célèbre KGB est dissous en 1991. Ces événements inspirent le scénario de ce film d’espionnage, où Charlie SHEEN joue comme dans "Air America" (1990), le rôle d’un garçon un peu naïf embarqué par hasard dans une affaire qui le dépasse. Mais il ne pilote plus un hélicoptère, il est ici un spécialiste de la chute libre, du "sky diving", un sport qui connaît alors une grande vogue aux États-Unis. "Terminal velocity" ou vitesse terminale, est la vitesse stabilisée d’un corps en chute libre (soit environ 195 km/h pour un parachutiste) ; tout le film se déroule d’ailleurs à un rythme accéléré...


Une jeune femme roule la nuit sur une piste dans le désert de Sonora (AZ) quand elle manque d’être pratiquement écrasée par un Boeing 747 qui se pose ! De retour chez elle, elle est agressée par deux hommes qui la tuent... Ancien champion de gymnastique et spécialiste de la chute libre, Richard Brodie, dit "Ditch", est un casse-cou qui a l’habitude de sauter de tout ce qui est élevé (ponts, gratte-ciels, grues...). Une jeune inconnue, Chris Morrow, qui se présente à lui pour un baptême de parachutisme, saute de l'avion sans l’attendre et s'écrase au sol. Il se voit interdire d'exercer son métier par la FAA et risque d'être inculpé d'homicide involontaire. Mais, ayant des doutes sur les circonstances du drame, il décide de mener sa propre enquête et ne tarde pas à retrouver sa belle inconnue, bien vivante et qui, de surcroît, est une parachutiste confirmée ! Chris lui explique alors qu'elle avait imaginé cette mise en scène pour faire croire à sa propre mort, car elle est traquée par des tueurs, anciens agents du KGB travaillant désormais à leur compte et qui ont déjà éliminé son amie Karen. Pour se disculper, Ditch lui demande de rencontrer un certain Pinkwater, qui passe pour le substitut du procureur. Mais Pinkwater est en fait le chef de la bande ! Chris et Ditch échappent de peu à la mort. Grâce aux indications de Chris, Ditch met la main sur un document désignant un cimetière d'avions situé dans le désert de Sonora, où est caché un certain 747. Tous deux se rendent sur les lieux et Chris montre à son compagnon 600 millions de dollars en lingots d'or volés à la Russie par le réseau mafieux dont font partie Pinkwater et ses acolytes. Chris, alias Krista Moldova, est en fait un agent des nouveaux services secrets russes ; elle a pour mission de rendre au gouvernement cet or détourné par ses anciens collègues. Après une lutte acharnée en plein ciel, Ditch et Chris réussiront à se débarrasser des tueurs. Peu après, tous les deux seront décorés à Moscou devant une garde d'honneur.


Le film fut tourné en divers endroit du Colorado (Douglas, Little Colorado River Canyon, Phoenix, Tucson) ainsi qu’en Californie et à Moscou. Une des scènes finales où l’on voit un cimetière d’avion est le Pinal Airpark, un aéroport situé dans le comté de Pina à quelques kilomètres de la ville de Marana (AZ). De vieux avions y sont stockés dans le désert, en attente d’un utilisateur éventuel, mais beaucoup d’entre-eux sont destinés à la ferraille ou à être cannibalisés. À côté, la base de l’USAF de Davis-Monthan, remplit le même rôle pour les avions militaires.

Le clou du spectacle est constitué par Brodie essayant de libérer Chris enfermée dans le coffre d’un cabriolet Cadillac qui vient de tomber d’un avion cargo ! Cette scène a nécessité l’emploi (et la destruction) de plus d’une vingtaine de voitures du même modèle. Une vraie voiture fut suspendue sous un hélicoptère et un zoom arrière fait croire qu’elle est en chute libre. Les effets spéciaux ont fait là du bon travail.

"Terminal Velocity" est sorti en France en janvier 1995, suivi de peu (en février), hasard du calendrier, par un autre film comportant des scènes de chute libre encore plus impressionnantes, "Drop zone" de John BADHAM.



Les avions du film :

Le film montre une grande quantité d’avions de toutes sortes. Chris se lance d’un Beech 18 (c/n CA-265, N476PA), un avion qui fut effectivement beaucoup utilisé par les parachutistes et qui appartenait à Skip Evans. Pour sauter la nuit au-dessus du "centre spatial", Chris et Brodie utilisent un Cessna 182A (N4837D). Dans des hangars en arrière-plan, on distingue un autre Cessna 182A (N4976D) et un Piper PA-32-300 (c/n 32-40625, N4254R). Au moins deux Bell 206B/L participèrent au tournage (N49661 et N3388H).

Sur un tarmac, on peut apercevoir plusieurs avions de collection : un North American T-28B Trojan (BuNo.138242, N242J) aux couleurs de l’US Navy, un Lockheed C-121A Constellation (s/n 48-609, N494TW), un Lockheed P2V-5F (BuNo. 131502, N202EV) qui fut un bombardier d’eau, avant d’être exposé au Evergreen Museum, de McMinnville (Oregon).

Dans la scène finale on admire un magnifique Waco UPF-7 noir avec filets argent qui vole à la poursuite d’un Fairchild C-123K Provider 615 (N546S). Cet ancien avion militaire fut réformé en 1980 et servit un temps avec Chieftain Air, une compagnie sud-africaine, pour remplir de discrètes missions en Afrique... Il est actuellement basé à Kingman (AZ). Cet avion est un habitué des studios et apparut dans plusieurs films. Le Waco appartenait à Jim Franklin, le célèbre cascadeur, qui joue son propre rôle en pilotant l’appareil. Devant un hangar, abritant un Boeing B-17G (s/n 44-83785, N207EV), est parqué un Curtiss P-40K (s/n 42-9749, N293FR) portant sur la capot moteur la tête de mort du 80th Fighter Group basé en Assam (Inde) en 1944.

Le Boeing 747-200C, où est stocké l’or, porte la marque, et non les couleurs, de l’ancienne compagnie est-allemande Interflug qui n’eut jamais de 747 et qui disparut après la réunification allemande en 1990.


Christian Santoir

Mots-clés associés

Date de création : 15/06/2007 : 23:31
Dernière modification : 25/11/2010 : 21:54
Catégorie : - Films
Page lue 4786 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !