Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 143 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

BUSH PILOT
 
Année : 1947
Pays : Canada
Durée : 1 h
Genre: Aventure
Noir et blanc

Réalisateur : Sterling CAMPBELL
Scénario : Gordon BURWASH, Scott DARLING

Acteurs principaux :
Rochelle HUDSON (Hilary Ward), Jack La RUE (Paul Girard), Austin WILLIS (Red North), Florence KENNEDY (Mme. Ward), Frank PERRY (Chuck Ward), Joseph CARR (Andy Moodie).

Musique : Samuel HERSENHOREN
Photographie : Edward HYLAND
Producteur : Larry CROMIEN
Compagnie productrice : Dominion Productions
 :

Avions :
-Howard DGA-8S c/n 78, CF-BET
-Norduyn Norseman V c/n N29-14, CF-BSA
-Waco ZQC-6 Custom c/n 4597, CF-BDP

 
Notre avis :

Le film «Les chevaliers du ciel » (1940) de Michael Curtiz avec James Cagney nous avait déjà emmené dans le monde des pilotes de brousse, au Canada. « Bush pilot » a un scénario presque identique, du moins dans sa première partie, avec deux pilotes se faisant concurrence pour obtenir des contrats, mais aussi, le coeur d’une jeune femme. Ici, la guerre est terminée, et les pilotes de brousse sont d’anciens pilotes de la RAF, démobilisés.

Red North est un pilote de brousse dans la petite ville de Nouvelle (Québec). Il est bientôt rejoint par son demi frère, Paul, un homme à problèmes qui souffre d’un complexe d’infériorité. Paul qui a volé pendant la guerre avec Red, dans la RAF, a pour projet de faire concurrence à la petite entreprise de son frère, avec un avion ayant de meilleurs performances. Paul a toujours été jaloux de la réussite de Red, un sentiment exacerbé par un accident dans lequel, pendant la guerre, deux amis de Red sont morts à cause de lui. Paul descend dans la petite auberge tenue par une veuve, Mme Ward, et sa fille Hillary, la petite amie de Red. Paul ne tarde pas à la courtiser, mais Hillary n’aime que Red, qu’elle encourage à prendre un travail plus stable. Un jour, alors que Red est occupé ailleurs, son mécanicien, Chuck, qui est aussi le jeune frère d’Hillary, accepte de transporter une cargaison de nitroglycérine afin que Paul ne puisse souffler le contrat à Red. Mais Chuck n’est pas un pilote expérimenté et explose en l’air. Hillary reproche à Red de s’être dégonflé et d’avoir envoyé Chuck à sa place ! Elle quitte Nouvelle et va travailler à Toronto dans une compagnie de chemin de fer. Red au désespoir, se met à boire, et Paul lui souffle plusieurs contrats dont celui consistant à transporter un vaccin urgent à Balsam Ridge, un camp de bûcherons isolé. Hillary se propose pour guider Paul. Après avoir parachuté le colis, l’avion de Paul a des ennuis moteur et il doit se poser. Mais l’avion capote et Paul est grièvement blessé. Avant de mourir, il confesse à Hillary que c’est de sa faute si Chuck est mort. Red vole au secours d’Hillary et la convainc de l’épouser. Elle jette son billet de retour pour Toronto….

Ce mélodrame de série B, construit autour du classique triangle amoureux, nous permet d’avoir un aperçu sur la dure concurrence que se livraient les pilotes de brousse dans les contrées isolées du Canada, pour assurer les liaisons avec les campements de bûcherons, de trappeurs et de mineurs, en acceptant toute sorte de travaux aériens : évacuation sanitaire, messagerie, transport de fonds, d’explosifs, etc..

 
Les avions du film :

Ce film nous montre trois hydravions caractéristiques, employés après la guerre, sur les lacs canadiens, et c’est son principal intérêt. Ils appartenaient à de petites compagnies locales au moment du tournage, qui se déroula aux environs de Muskoka Lake (Ontario).

L’Howard DGA-8S de Red (c/n 78, CF-BET) est une rareté, car il fut le premier DGA à être équipé de flotteurs. Il appartenait à Mercury Air Services d’Ottawa.

Le Norduyn Norseman V (c/n N29-14, CF-BSA) de Paul était utilisé par la compagnie Northern Wings Ltd., de Lévis (Québéc). Cet avion fut détruit lors d’un atterrissage par temps de brouillard, en mars 1952.

Chuck entreprend son vol tragique dans un Waco ZQC-6 Custom (c/n 4597, CF-BDP) qui appartint à Associated Air Taxi,  avant d’être retiré du service en 1952.


Christian Santoir

* Film en vente sur Amazon
 



 
Mots-clés associés

Date de création : 22/05/2008 : 22:31
Dernière modification : 19/10/2010 : 08:29
Catégorie : - Films
Page lue 3621 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !