Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 141 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

A L'EST DE SHANGHAÏ
Vo : Wings over Honolulu



Année : 1937
Pays : Etats-Unis
Durée : 1 h 18 min.
Genre : Drame
Noir et blanc

Directeur: H.C. POTTER
Scénario : Mildred CRAM, Isabel DAWN

Acteurs principaux :
Wendy BARRIE (Lauralee Curtis), Ray MILLAND (Lieutenant Samuel Gilchrist), William GARGAN (Lieutenant Jack Furness), Kent TAYLOR (Greg Chandler), Polly ROWLES (Rosalind Furness), Samuel S. HINDS (Amiral Furness), Mary PHILIPS (Mme. Hattie Penletter), Clara BLANDICK (Evie Curtis), Margaret McWADE (Nellie Curtis)

Musique : Charles PREVIN
Photographie :Joseph A. VALENTINE
Producteur : Charles R. ROGERS
Compagnie productrice : Universal pictures

Avions :
-Vought SU-1 Corsair
-Grumman F2F-1
-Martin PM-1
-Grumman J2F-1 Duck
-Hall PHL-2 (en arrière plan)
-Vought O2U-1Corsair (en arrière plan)


Notre avis :

Fait avec la collaboration de l'US Navy sans laquelle ce film n'aurait pu être tourné, comme il est dit dans le générique, "Wings over Honolulu" se démarque des autres films sur l'aéronavale. Certes, il concerne des aviateurs d'une escadrille d'hydravions patrouilleurs, mais il se passe en réalité la plupart du temps, au sol. Le scénario écrit par une femme et adapté d'un roman écrit par une femme, traite surtout du problème de la vie particulière des épouses de marins qui passent une grande partie de leur vie à s'occuper de leur maisonnée, et à jouer au bridge, en attendant que leurs maris reviennent sur terre. Dans le générique, le réalisateur dit espérer avoir réussi à "saisir l'idéal élevé et les traditions qui animent les officiers et les hommes" de la Marine. Mais le personnage central du film n'est pas le lieutenant de Marine Gilchrist, mais surtout son épouse, Lauralee, avec laquelle commence, et finit le film. Les deux vedettes du film, Wendy Barrie et Ray Milland étaient tous deux d'origine anglaise. C'était le deuxième film d'aviation de Milland, qui en tournera quatre autres jusqu'en 1976.

L'histoire commence en Virginie, dans une somptueuse demeure coloniale pourvue d'une importante domesticité noire. Mesdames Nellie et Evie Curtis ont organisé une grande fête à l'occasion des dix neuf ans de leur nièce Lauralee. La jeune fille est très courtisée, mais le riche yankee Gregory Chandler, réussit à l'accaparer, puis, plus tard, il n'hésite pas à la demander en mariage en lui promettant une vie de luxe et de plaisirs..Lauralee décline l'offre, une fille du sud bien élevée, n'acceptant pas ce genre de proposition précipitée. Dehors, il fait un temps exécrable, et un avion, pris dans la tempête, vient à se poser dans le parc de la propriété. Deux aviateurs trempés en débarquent, deux lieutenants de la Marine, Stony Gilchrist et Jack Furness. Quand Lauralee, voit Stony, c'est le coup de foudre ! Ils se marient peu de temps après. A peine marié, Stony est muté aux antipodes, à Hawaï, à la grande déception de la jeune épousée. Lauralee le suit à Honolulu. Le bungalow qui leur est alloué semble bien délabré pour la jeune femme, habituée au luxe et au confort.. Elle n'apprécie pas trop les survols permanents des avions au dessus de son toit, ni les nombreuses absences de son mari pour raison de service. C'est alors que son ami Gregory arrive sur son yacht, juste pour voir ce qu'elle devient. Elle l'assure qu'elle aime toujours son mari, mais elle accepte de sortir avec lui, car Stony est occupé ailleurs, sans s'occuper du qu'en-dira-ton. Mais Stony arrive de bonne heure ce jour là, et trouve la maison vide. A son retour, Lauralee lui raconte sa journée. Ils sont invités le soir par Gregory, mais Stony ne peut accepter car, comme d'habitude, il doit aussitôt repartir pour participer à des manoeuvres que Lauralee jugent stupides. Ils se querellent et Lauralee part seule à la soirée qui finit dans un bar louche. Quand un poivrot l'importune, Gregory est obligé de le frapper, ce qui déclenche une bagarre générale. Tous les trois finissent au poste de police, et le lendemain, la photo de Lauralee et de Greg font la une des journaux d'Honolulu. Gilchrist devient la risée de ses collègues. Pleine de remords, et ne voulant pas faire encore plus honte à Stony, Lauralee lui fait dire qu'elle le quitte pour Gregory Chandler. Mais Stony n'en croît rien; a moitié fou, il emprunte un avion et part à la recherche du bateau de Gregory. Les réservoirs de l'avion n'étaient pas pleins, et Stony doit amerrir dans le brouillard; il heurte un wharf. Traduit en cour martiale, il plaide coupable, afin de ne pas entacher d'avantage l'honneur de sa femme. Mais Lauralee veut comparaître et dévoile toute l'affaire au jury. La cour reconnaît alors, qu'en ces circonstances, Stony peut être rétabli dans son grade, mais il sera muté sur une autre base. Stony a juste le temps de rattraper Lauralee qui embarquait pour San Francisco...

L'histoire ne nous dit pas si Lauralee saura, désormais, s'adapter à la vie militaire. …On voit bien que la scénariste ne connaissait pas grand chose à la justice militaire, et, dans la vie réelle, la prochaine base de Gilchrist aurait dû être la prison, pour plusieurs années. On est un peu étonné que l'US Navy ait approuvé ce scénario montrant un officier détruisant le matériel de l'Etat pour des raisons strictement personnelles ! Quoiqu'il en soit, si ce film montre de nombreux hydravions en service à l'époque, les scènes aériennes sont rares (moins de dix minutes). Les relations entre Lauralee, son mari et son amoureux, occupent presque tout le film, et on peut penser que "Wings over Honolulu" s'adressait surtout à un public féminin qui a dû plus apprécier l'histoire sentimentale, que le message véhiculé par le film : une femme de marin n'a pas de vie personnelle, elle doit avoir un comportement irréprochable, et attendre calmement à la maison le retour de son mari qui fait son devoir. Dur, dur !

Les avions du film :

Le film nous fournit un inventaire assez complet du matériel en service, à North Island, en 1937. On remarquera que, chasseurs comme patrouilleurs, monomoteurs ou bimoteurs, tous sont des biplans, et tous, datent du début des années trente. La Marine sera la dernière arme à être équipée de biplans, à la veille de  la guerre..

Le lieutenant Gilchrist se pose dans la propriété des Curtis avec un Vought SU-1 Corsair qui, à l'époque, était un avion de servitude. Quand Lauralee arrive à Honolulu, elle assiste au crash d'un chasseur Grumman F2F-1, dont on peut apercevoir de nombreux exemplaires, et qui, en 1937, était le chasseur standard de la Navy. Plus tard, Stony se livre à une séances de voltige sur un F2F-1 de la VF-2 (la fameuse escadrille "Fighting Two", basée sur le USS "Lexington").

Mais l'avion habituel de Gilchrist est un hydravion patrouilleur Martin PM-1 avec des moteurs munis d'anneaux Townend, de la VP-17. Cet avion à une seule dérive, était la version de série du NAF PN-12, et il est souvent confondu avec le Keystsone PK-1, lui aussi copié sur le PN-12.

Au sol, près d'un slip, on voit un Hall PHL-2, muni d'une cabine. Vers la fin du film, l'ami de Gilchrist, Jack Furness, est assis prés d'un Vought O2U-1Corsair, avec un seul flotteur central, qui servait d'avion d'entraînement à l'époque.

L'avion "emprunté" par Stony pour chercher sa femme, est un Grumman J2F-1 Duck de la VJ-1 (Utility Squadron One) de North Island NAS.

Enfin, sur des documentaires, on voit en vol de nombreux sesquiplans Consolidated P2Y, le "père" du célèbre Catalina, un avion récent, puisqu'il était en dotation dans les unités depuis 1935 seulement.


Christian Santoir

* Film rare




 
ALESTDESHANGHAI.jpg





 
Mots-clés associés

Date de création : 19/06/2008 : 08:44
Dernière modification : 29/07/2010 : 12:28
Catégorie : - Films
Page lue 3738 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !