Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 141 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

VENUS EN UNIFORME
Vo. Three guys named Mike
 

Année : 1951
Pays : Etats-Unis
Genre : comédie
Durée : 1 h 31 min.
Noir et blanc

Directeur : Charles WALTERS
Scénario : Ruth BROOKS FLIPPEN, Sidney SHELDON

Acteurs principaux :
Jane WYMAN (Marcy Lewis), Van JOHNSON (Michael Lawrence), Howard KEEL (Mike Jamison), Barry SULLIVAN (Mike Tracy), Phyllis KIRK (Kathy Hunter), Anne SARGENT (Jan Baker), Jeff DONNELL (Alice Raymond), Barbara BILLINGSLEY (Ann White).

Photographie : Paul VOGEL
Musique: Bronislau KAPER
Producteur: Armand DEUTSCH
Compagnie productrice : MGM
 
Avions :
-Convair CV-240-0, s/n 106, N94249
-Convair CV-240-0, s/n 2, N94200
-Convair CV-240-0, s/n 5, N94202
-Douglas DC-6 Skymaster, c/n 42856 /6, N90703


Notre avis :
 
Ce film raconte l'histoire de ce que l'on appelait dans les années cinquante, une "hôtesse de l'air". Selon le générique, le scénario est écrit par Ruth Brooks Flippen, d'après les suggestions d'une véritable stewardess d'American Airlines, Ethel "Pug" Smith. Le sujet est la vie sentimentale des hôtesses, toujours censeés, d'après la croyance populaire, épouser un commandant de bord ou un riche passager. Ce genre de film qui doit forcément montrer des avions, peut devenir très cher, aussi les producteurs passèrent-ils un accord avec American Airlines pour employer gratuitement leurs appareils qui seraient les seuls à apparaître sur l'écran. American Airlines devait également faire de la publicité pour le lancement du film. Non seulement on utilisa les avions de la compagnie, mais les premières scènes montrent aussi la formation reçue par les hôtesses dans son école. Les futures hôtesses y apprennent, notamment, que ce n'est pas la première impression qu'elles font aux passagers, qui compte, mais la dernière….
 
Le film commence avec Marcy Lewis qui, toute heureuse, quitte sa famille, pour réaliser son rêve le plus cher, devenir hôtesse de l'air. Sa grande motivation lui permet d'être recrutée, et elle se trouve bientôt en formation chez  American Airlines. A Cleveland, alors qu'elle se rend à l'aéroport pour son premier vol, son taxi a un pneu crevé. Elle se fait prendre en stop par un homme qui n'est autre que Mike Jamison, un commandant de bord de sa compagnie, ce qu'elle ignore. Quelque temps plus tard, elle a la surprise  de le retrouver aux commandes de son avion.. Au début, ça ne se passe pas très bien, car, elle est la seule hôtesse à bord, et morte de trac, elle oublie de faire charger les repas. L'avion doit faire demi tour. A l'issue du vol, elle est convoquée à la direction. Séduit par son minois, Jamison intervient pour qu'on lui pardonne. Marcy s'affirme dans son métier, et elle est mutée à Los Angeles. Dans l'avion, elle remarque un jeune homme, Michael Lawrence, qu'elle prend pour un VIP. Plus tard, elle le retrouve derrière un bar; il lui avoue alors qu'il est étudiant en sciences, et qu'il prépare son doctorat pour être professeur. Marcy et sa copine Jane, essaient de trouver une maison à louer. Leur voiture étant tombée en panne de batterie, elles se font dépanner par un certain Mike Tracy, qu'elle prenne pour un jardinier. Quand, les deux hôtesses emménagent, Marcy a la surprise de voir les trois Mike arriver pour l'aider. Mais passablement jaloux, ils finissent tous par partir à l'exception de Michael, qui l'emmène visiter son laboratoire. Lors d'un dîner avec Mike Tracy, elle apprend que celui ci est en fait le directeur d'une agence de publicité sur le point de remporter un gros contrat avec un fabricant de savon. Elle émet l'idée qu'une hôtesse de l'air pourrait servir de support à cette publicité, ce que le directeur accepte avec enthousiasme. Quelques jours plus tard, alors qu'elle vole avec le commandant Mike Jamison, leur avion doit se poser sur un petit terrain, pour cause de brouillard sur Los Angeles. L'équipage débarque dans un petit hôtel fermé et c'est Marcy qui se met à la cuisine. Elle passe la soirée avec Jamison qui lui parle de son amour pour les avions et les voyages. Lors de la pendaison de la crémaillère, Marcy et ses copines invitent les trois Mike. Mais au milieu de la soirée, elle est appelée par le photographe de la campagne publicitaire sur les savons, pour une séance de photos urgentes. Marcy réalise vite que le photographe a d'autres intentions... C'est alors que les trois Mike qui soupçonnait quelque chose de louche, font irruption dans l'appartement, et tout se termine en pugilat ! Le lendemain les journaux se font l'écho de cette bagarre. Marcy est mise à pied comme Jamison; Lawrence est renvoyé par son université, et Tracy perd son marché. Marcy décide alors de réparer les dégâts en allant plaider la cause des trois Mike, dont les affaires finissent par s'arranger. Marcy est réintégrée dans le personnel navigant, et au moment d'embarquer, les trois Mike arrivent sur le tarmac et la demandent en mariage ! Marcy est confuse, et ne sait quoi faire. Lawrence étant le seul qui lui a dit "je vous aime", c'est lui qu'elle choisit et  elle l'entraîne dans son avion...

Ce film se distingue par des séquences aériennes bien réalisées et il donne un bon aperçu du transport aérien avant l'ère des jets. Certaines furent filmées à bord de véritables avions (Convair, DC-6). On fixa même une camera sous un Convair, pour avoir de bonnes images d'un atterrissage. Il y a quelques rares erreurs. Ainsi quand le Convair en approche de l'aéroport international de Chicago-Midway, reçoit l'autorisation de se poser sur la piste 22 Gauche, il se pose en fait sur une piste 04 Droit d'un autre aéroport (Los Angeles International ?). On remarquera que les pilotes, dans leur cockpit, se coiffent d'une casquette de baseball, qui était en dotation dans l'USAAF (model A-3), vers la fin de la guerre.

Le film n'eut pas un grand succès. C'est une gentille comédie, au rythme alerte, sans plus, où Jane Wyman (l'ex madame Ronald Reagan) apparaît très juvénile, malgré ses trente trois ans. Pour nous, c'est un témoignage intéressant sur la vie des hôtesses d'une grande compagnie aérienne au début des années cinquante, à une époque où il leur était interdit de se marier, sous peine de devenir des "kiwis", autrement dit, des hôtesses n'appartenant plus au personnel navigant….



Les avions du film :

Ce film est l'occasion pour American Airlines de nous présenter plusieurs de ses "Convair Flagships", mis en service à partir de 1948. Le Convair 240 avait fait son premier vol l'année précédente; il émanait d'une demande d'American Airlines qui cherchait un avion pour remplacer ses DC-3; une tâche difficile ! C'était alors un bimoteur très moderne, le premier à être pressurisé; il disposait d'un train tricycle à diabolos, et pouvait emporter quarante passagers. Les clients disposaient de plusieurs options; ainsi, la porte avant, qui incorporait un escalier escamotable, pouvait se situer à droite (comme dans le film), ou à gauche; un escalier ventral pouvait également être installé. Cet avion eut une nombreuse descendance civile et militaire.

Trois Convair CV-240-0 peuvent être identifiés dans le film. Le plus visible est le "Flagship Charleston" (N94249, s/n 106) sur lequel débute Marcy. Il y a en a aussi deux autres, plus anciens : le "Flagship San Diego" (N94200, s/n 2), et le "Flagship Washington" (N94202, s/n 5). La production utilisa plusieurs maquette de Convair pour les vues aériennes et certains atterrissages.

Marcy vole aussi sur le Douglas DC-6 "Flagship District of Columbia" (N90703 c/n 42856/6), un des tout premiers DC-6 construits. Il fut livré à American Airlines le 30 novembre 1946, et vendu en octobre 1960, à une compagnie anglaise. Il finit sa carrière à Malte, où il fut ferraillé en 1987.



Christian Santoir

* Film en vente sur Amazon.com
 
THREEGUYSNAMED.jpg




 
Mots-clés associés

Date de création : 03/10/2008 : 10:12
Dernière modification : 10/10/2008 : 12:49
Catégorie : - Films
Page lue 3703 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !