Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 143 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

SAFARI


 
Année : 1940
Pays : Etats-Unis
Genre : aventures
Durée : 1 h 20 min.
Noir et blanc


Réalisateur : Edward H. GRIFFITH
Scénario : Delmer DAVES, Paul Hervey FOX

Acteurs principaux :
Douglas FAIRBANKS Jr (Jim Logan), Madeleine CARROLL (Linda Stewart), Tullio CARMINATI (Baron de Courtland), Lynne OVERMAN (Jock McPhail), Muriel ANGELUS (Fay Thorne), Billy GILBERT (Mondehare), Thomas LOUDEN (Dr. Phillips), Clinton ROSEMOND (Mike), Jack CARR (Wemba)

Musique :Friedrich HOLLAENDER
Photographie : Ted TETZLAFF
Producteur : Anthony VEILLER
Compagnie productrice : Paramount pictures
 
Avions :
-De Havilland Moth DH.60M, c/n 118, N917M / "VP-AAM"

Notre avis :

Ce film fait partie d'un sous genre bien identifié, le "film de safari", où le personnage central est le grand chasseur blanc. Ce genre apparaît de temps en temps sur les écrans, depuis "Trader Horn" (1931), jusqu' "White hunter, black heart" (1990), en passant par "Hatari" (1961) et "The last safari" (1967). Edward Griffith n'est pas un spécialiste du genre, ni des films d'aviation, bien qu'il ait réalisé deux films, "Captain Swagger"(1929) et "The sky's the limit" (1943) qui mettent en scène des pilotes. Mais le principal acteur, Douglas Fairbanks Jr,.avait déjà tourné cinq films d'aviation, dont le fameux "Dawn patrol" en 1930.


 
L'histoire commence avec le baron de Courtland qui arrive sur son yacht luxueux, à Mpola, en Afrique de l'ouest, pour chasser le gros gibier. Il est accompagné de Linda Stewart qui est bien décidée à profiter de l'argent et de la position sociale du baron. Le soir de leur arrivée, le guide de chasse, Jim Logan organise un petite fête pour célébrer l'anniversaire de son vieil ami, McPhail, qui est en rapport avec le baron pour l'organisation de son safari. De Courtland et ses invitées se joignent à eux. Mais la suffisance du baron finit par exaspérer Jim qui déclare préférer partir combattre en Europe, plutôt que de conduire son expédition de chasse ! C'est alors que Linda lui propose de jouer sa décision aux dés; il perd, et doit accepter. Linda intriguée par l'esprit indépendant de Jim, décide de partir aussi, et de rendre jaloux le baron, afin de l'amener à la demander en mariage. Au campement, Jim va reconnaître le terrain en avion et Linda insiste pour l'accompagner. Alors qu'ils ont atterri en pleine brousse, pour observer des animaux, une tornade les empêche de redécoller, et ils doivent passer la nuit ensemble. Pendant ce temps, le baron, de plus en plus jaloux, passe ses nerfs sur un léopard qu'il ne fait que blesser. Il envoie un des boys pour achever l'animal, mais celui ci le tue. A son retour, Jim accuse le baron d'avoir sacrifié un de ses hommes. Plus tard, le baron tire sur un lion et le manque de nouveau. C'est Jim qui doit l'achever, non sans avoir été blessé au bras par le fauve. Le baron a constaté, à cette occasion, que Linda est amoureuse de Jim. Jim a compris le manège du baron qui a essayé de le faire tuer par le lion. Il fait lever le camp, et s'envole vers Mpola pour se faire soigner. Arrivée à Mpola, Linda qui a fait part au baron de sa volonté de le quitter, se précipite voir Jim qui la repousse. Mais son ami McPhail, le force à retourner consoler la pauvre Linda.

 
Les extérieurs de ce film de série B, à petit budget, furent filmés près de Los Angeles, au County Arboretum and Botanic Garden, où on reconstitua la factorerie de Mpola, avec son embarcadère et son vapeur. Ce film comporte peu de scènes aériennes, mais la plupart des films de safari comportent au moins un avion, un moyen pratique pour les chasseurs fortunés pour se rendre sur les lieux de chasse, de façon confortable.

 
Les avions du film :

Le De Havilland Moth DH.60GMW de Jim Logan est surnommé "Susie". Il est immatriculé au Gold Coast (actuel Ghana) (VP-AAM), un pays situé en Afrique de l'ouest, bien que Mpola soit plutôt une localité de l'ex Congo Brazzaville, et donc, d'Afrique centrale. Mais cet avion est un avion américain, le Moth ayant été construit sous licence, aux Etats-Unis, à Lowell (MA), entre 1929 et 1931. Celui du film (c/n 117, N917M) se retrouvera dans les années 50, dans le parc à ferraille de Paul Mantz dont la filmographie ne mentionne pas ce film. Le N917M a survécu, puisqu'en 2016 il est exposé au Yanks Air Museum de Chino (CA).
 
Cet avion, facile à piloter et se posant court, était effectivement souvent utilisé en Afrique, par les safaris, pour le ravitaillement des campements et le repérage de la faune sauvage. C'était précisément le travail d'une conseillère du film, l'aviatrice anglaise Beryl Markham, en 1932-35, au Kenya. Ce film construit autour d'une l'idylle, dut aussi lui rappeler sa relation avec le guide de chasse, Denys Finch Hatton, qui pilotait un De Havilland Gypsy Moth.…


Christian Santoir


*Film rare

 
SAFARI.jpg
©moviegoods.com


 
Mots-clés associés

Date de création : 17/10/2008 : 09:43
Dernière modification : 22/10/2010 : 10:04
Catégorie : - Films
Page lue 3741 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !