Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 143 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

LES SURVIVANTS DE L’INFINI
Vo. This island earth


 
Année : 1955
Pays : Etats Unis
Durée : 1h 27 min.
Genre : science-fiction
Couleur

Réalisateur: Joseph M. NEWMAN
Scénario : Franklin COEN, Edward G. O'CALLAGHAN
Histoire originale : Raymond F. JONES, "The Alien Machine"

Acteurs principaux :
Jeff MORROW (Exeter), Faith DOMERGUE (Dr. Ruth Adams), Rex REASON (Dr. Cal Meacham), Lance FULLER (Brack), Russell JOHNSON (Steve Carlson), Douglas SPENCER (le Monitor de Metaluna), Robert NICHOLS (Joe Wilson), Karl Ludwig LINDT (Dr. Adolph Engelborg), Charlotte LANDER (une femme de Metaluna)

Musique : Joseph GERSHENSON
Photo : Clifford STINE
Producteur : William ALLAN
Compagnie distributrice : Universal Pictures International
 
Avions :
-Lockheed T-33A 1-LO  s/n 52-9546, c/n 7681
-Douglas C-47A Skytrain  s/n 42-23853, c/n 9715, N79077
-Stinson 108-1 Voyager c/n 108-422, N97422
  

Notre avis :

Au milieu des années cinquante, les champignons atomiques poussent dans le désert du Nouveau Mexique, et les OVNI sillonnent le ciel des Etats-Unis. Parfois, en descendent de petits hommes, pas toujours verts…De là, à parler d’une invasion imminente du pays par les extra terrestres, il n’y qu’un pas. On est également en pleine guerre contre les communistes, et ce genre d’ «envahisseurs» est déjà parmi la population américaine. Deux ans avant la sortie du film, on avait exécuté le couple d’espions Rosenberg, coupables d’avoir transmis de secrets atomiques à l’URSS. Les scénaristes du film s’inspirant de cette actualité, ont écrit une histoire paradoxale. Les extra terrestres viennent sur terre, non pas pour nous envahir (du moins pas tout de suite..) mais pour exploiter les connaissances de nos savants. Autrement dit, ils viennent faire de l’espionnage industriel, bien qu’ils disposent d’une avance technologique considérable ! Certains critiques européens firent également le rapprochement entre ces scientifiques terriens, débauchés pour aider les Metaluniens dans leur guerre avec une autre planète, et les savants allemands recrutés par les Américains pour combattre l’URSS….

Le physicien nucléaire Cal Meacham est la victime d’un étrange phénomène. Alors qu’il rejoint en avion son laboratoire, le réacteur de son avion s’arrête d’un coup, mais juste avant le crash, il est entouré d’une curieuse lueur verte et atterrit sans problème. A son laboratoire, il reçoit des éléments d’une étrange machine appelée un « interociteur ». Quand il l’assemble, cet appareil le met en contact avec un mystérieux Dr. Exeter. Celui ci l’invite à rejoindre un groupe de savants travaillant sur un projet secret. Il accepte par curiosité, et embarque à bord d’un avion téléguidé venu le chercher. Quand il atterrit, en Géorgie, il est accueilli par une ancienne amie, Ruth Adams qui l’emmène à la maison où sont situés les laboratoires. Après avoir rencontré ses hôtes et fait la connaissance des autres scientifiques venant d’horizons divers, il commence son travail sur une nouvelle source d’énergie nucléaire. Mais bientôt, il sent que l’ambiance de travail est très spéciale ; certains savants ont subi un lavage de cerveau, et ils sont sous constante surveillance. Meacham décide de fuir avec Ruth, et un collègue, Steve Carlson. Ce dernier est tué lors de cette tentative, de même que les savants restés dans la maison. Alors qu’ils prennent un petit avion, Cal et Ruth sont littéralement aspirés par une énorme soucoupe où il retrouve Exeter. Ils apprennent alors qu’Exeter est un extra terrestre de la planète Metaluna. Ils ont été kidnappés pour aider cette planète qui est en guerre avec une autre, Zahgon, à reconstituer son bouclier spatial affaibli. La plupart de leurs scientifiques ont été tués. Arrivés à Metaluna, le «Monitor», la plus haute autorité de la planète, leur indique qu’ils vont conquérir la Terre puisque Metaluna va périr. Ne voulant participer à ce projet, Cal et Ruth doivent être soumis au «convertisseur de pensée» pour les rendre plus coopératifs. Mais, ils réussissent à s‘enfuir et à retrouver la soucoupe. Exeter qui les a suivis, et qui a de la sympathie pour les Terriens, décide de les aider à retourner sur terre. Mais il est blessé par un mutant qui a pour ordre de les en empêcher. Ils réussissent néanmoins à décoller et à rejoindre la terre. Exeter se sait condamné et laisse partir Cal et Ruth dans leur avion. Seul à bord de la soucoupe, il s’écrase en mer.

C’est un des premiers grands films de science fiction tournés en Technicolor et un classique du genre. Il reçut à sa sortie, des critiques élogieuses, notamment à propos de ses effets spéciaux, de son script bien écrit et de ses éclatantes couleurs. Nous, on remarquera la sculpturale Faith Domergue (une des nombreuses « trouvailles » d’Howard Hughes), moulée dans une combinaison très serrée (les Metaluniennes ne devaient pas avoir les mensurations de Faith..), aux prises avec un mutant hideux, mais amateur de belles terriennes, ce qui prouve qu’il n’avait pas perdu toute humanité…...


Les avions du film :

Les Metaluniens se déplacent, comme il se doit, dans une soucoupe de marque inconnue, mais d’un modèle standard avec hublots. On est étonné d’apprendre que dans le vide sidéral, elle doive franchir le «mur de la chaleur » qui nous semblait être un phénomène propre à l’atmosphère terrestre et affectant les aéronefs s’y déplaçant à environ mach 2…

Le terrien, Cal Micheam, utilise pour ses déplacements professionnels, un Lockheed T-33A 1-LO (s/n 52-9546, c/n 7681), dont on peut voir le vrai tableau de bord. Il décolle et atterrit sur l'aéroport de San Fernando Valley (ex Metropolitan airport et futur Van Nuys) dont on aperçoit (au-dessus du T-33 au parking) l'ancienne tour de contrôle, style art déco, qui fut démolie dans les années 60.

Les Metaluniens ont recours, pour aller chercher les savants, à un bon vieux Douglas C-47A (s/n 42-23853, c/n 9715) téléguidé, sans aucune marque extérieure, à part son immatriculation N79077 (qui est celle d'un Cessna 172 aujourd'hui). La réputation de l'avion de Douglas est donc parvenue jusqu'à Metaluna... Cet avion était piloté par Dianna Cyrus Bixby de Bixby Airlines, une petite compagnie de transport de fret, basée à Long Beach (CA). Dianna Bixby se tua peu après le tournage, le 2 janvier 1955, en s'écrasant en mer. On retrouvera cet avion deux ans plus tard, dans le film "Istamboul". Il fut vendu à la fin des années cinquante à la petite compagnie régionale mexicaine Mario Orozco Lopez, de Guadalajara (XA-PUR), où on perd sa trace…

Cal et Ruth sont «aspirés» dans la soucoupe, alors qu’ils sont à bord d'un magnifique Stinson 108-1 Voyager (c/n 108-422, N97422), bleu et jaune, comme les avions sortis d'usine, en 1946. Il est difficile de connaître le propriétaire de l'avion au moment du tournage, celui-ci ayant duré deux ans et demi, comme indiqué sur une affiche ! En juillet 1960, l'avion fut vendu à un concessionnaire automobile de Grass Valley (CA), avec un nouveau matricule "N25S". Il sera malheureusement détruit le 8 avril 1970, dans l'incendie de son hangar (source : http://www.stinsonflyer.com/avtext/stn-mov.txt). Dianna Bixby pilota également cet avion pour le film.



Christian Santoir


*Film en vente sur amazon.fr
 
LESSURVIVANTSDELINFINI.jpg










 
THISISLANDEARTH.jpg

Date de création : 01/05/2009 : 07:44
Dernière modification : 01/09/2014 : 17:47
Catégorie : - Films
Page lue 2893 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !