Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 143 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

 
LIENS ETERNELS
Vo. Hers to hold



Année : 1943
Pays : Etats-Unis
Durée : 1 h 34 min.
Genre ; drame
Noir et blanc

Réalisateur : Frank RYAN
Scénario : Lewis R. FOSTER, John D. KLORER

Acteurs principaux :
Deanna DURBIN (Penny Craig), Joseph COTTEN (Bill Morley), Charles WINNINGER (Judson Craig), Ludwig STÖSSEL Binns), Nella WALKER (Dorothy Craig), Gus SCHILLING (Rosey Blake), Samuel S. HINDS (Dr. Crane), Evelyn ANKERS (Flo Simpson).

Musique : Frank SKINNER
Photographie : Elwood BREDELL
Producteur : Felix JACKSON

Avions :
-Boeing B-17F Flying Fortress
-Lockheed PV1 Ventura
-Lockheed Hudson
     

Notre avis :

Ce film parut en France en 1950 sous le titre de "Liens éternels", bien que tourné aux Etats Unis entre mars et juin 1943. Le scénario serait issu d'une histoire écrite par un pilote de la RAF, Derek Bolton et intitulée "Three Smart Girls Join Up". L'intérêt de ce film à l'eau de rose, sur le thème, "la bourgeoise et le prolétaire", est de nous donner un aspect de l'effort de guerre consenti par le peuple américain pendant le second conflit mondial et, notamment, par les femmes employées dans les usines d'aviation. La gent féminine constitua jusqu'à 40 % de la main d'oeuvre de Lockheed et occupa un large éventail de postes, aussi bien sur les lignes d'assemblage que dans les bureaux d'études. Le personnage de "Rosie the riveter" (Rosie, le riveteuse) devint une icône populaire et le cinéma s'en empara. Ici, Universal nous montre l'usine de la "Vega Airplane Company" de Burbank (absorbée par Lockheed en novembre 1943) fabriquant des Hudson, des Ventura et des B-17. Les scènes furent filmées le dimanche, afin de ne pas trop interférer avec la production. Cette usine avait déjà servi de cadre au film "Wings for the eagle" tourné un an plus tôt. La MGM sortira en 1943, sur le même sujet, "Swingshift Maisie", le cinquième film de la série des "Maisie", un personnage incarné à l'écran, par Ann Sothern.

Bill Morley, un ancien pilote de Tigres volants et son ami Rosey Blake assistent à l'arrivée de la jeune Pénélope Craig, l'héritière d'une grande famille, au centre de la Croix Rouge, pour donner son sang dans le cadre de l'effort de guerre. Bill décide de lui faire la cours en se faisant passer pour un médecin...Le soir, Bill et Rosey font irruption au domicile de ses parents où on fête un anniversaire. Avant de partir, Bill embrasse Penny qui tombe amoureuse de lui. Elle le suit dans un bar fréquenté par les ouvriers de l'usine d'aviation Vega où Bill travaille avec Rosey. Plus tard, il avoue à Penny qu'il n'est pas fait pour le mariage et qu'il vient d'ailleurs de s'enrôler dans l'aviation. Néanmoins, Penny se fait embaucher à l'usine Vega pour se rapprocher de lui. Incapable de retrouver Bill dans cette immense usine, elle profite de la pause déjeuner pour chanter en public, afin d'attirer son attention. Bill a reçu son ordre de mission, mais il s'aperçoit qu'il ne peut se séparer d'elle. Penny essaie de faire intervenir son père pour que Bill reste à l'usine, mais il refuse en affirmant que c'est de son devoir d'encourager Bill dans sa décision de rejoindre l'armée. Bill décide néanmoins de se séparer de Penny pour éviter de lui faire de la peine, au cas où il serait tué. Mais Penny est avertie par Rosey du départ imminent de Bill; elle pourra l'embrasser à l'aéroport. Bill lui fait part de ses craintes à son égard; elle lui répond que s'il pilote les avions, alors elle les construira….


Ce film patriotique, tout à fait dans le goût du jour, reçut un bon accueil du public et rapporta beaucoup d'argent à Universal. La grande star de l'époque, Deanna Durbin, y interprète (en salopette de haute couture) "When beguins the beguin", le tube de Cole Porter et "Say a Pray'r for the Boys Over There". Lors des pauses repas, les ouvriers pouvaient en effet assister à de petits shows musicaux, pour se détendre et conserver le moral.

L'aérocinéphile appréciera plus le spectacle de l'usine Vega, une véritable fourmilière avec ses immenses chaînes de montage, les fuselages de B-17 se promenant au niveau des plafonds. Ce film aurait dû passer en Allemagne, peut-être aurait-il fait réfléchir ses dirigeants empêtrés dans leurs certitudes...

 

Les avions du film :

L'usine Vega en 1943 produit principalement des Boeing B-17F-25-VE Fortress. On voit, les fuselages des B-17F s/n 42-5859 et 5945, qui seront retirés du service en 1944. Le serial 42-5846, deviendra le B-17F "Tinker Toy" du 535th BS (381st BG), un avion malchanceux qui sera détruit au dessus de Brème, en décembre 1943, après avoir été percuté par un chasseur allemand. Il avait déjà été touché en octobre, un obus de 20 mm ayant décapité le pilote !

On remarque que l'usine Vega fabrique également des Lockheed PV1 Ventura, dont on voit une petite formation voler à la fin du film.

Enfin, Bill part dans un Lockheed Hudson (fabriqué également à Vega), au Lockheed Air Terminal (ou ce qui en tient lieu) qui remplaçait depuis 1940, l'Union Air Terminal.


Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.fr




 

LIENSETERNELS.jpg
 









 
HERSTOHOLD.jpg

Mots-clés associés

Date de création : 07/10/2009 : 21:41
Dernière modification : 07/10/2009 : 21:41
Catégorie : - Films
Page lue 3448 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !