Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 146 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

STUNT PILOT
 

Année :1939
Pays : Etats Unis
Genre: Aventure
Durée : 1 h 01 min.
Noir et blanc

Director: George WAGGNER
Scénario: Scott DARLING, Hal FORREST

Acteurs principaux :
John TRENT (“Tailspin“  Tommy Tompkins), Marjorie REYNOLDS (Betty Lou Barnes), Milburn STONE ('Skeeter' Milligan), Jason ROBARDS Sr (Paul Smith), Pat O'MALLEY (Sheehan), George MEEKER (Earl Martin), Wesley BARRY (Glenn), George CLEVELAND (le sheriff), John DAHEIM (Tex), Tod STERLING (Charlie), Mary FIELD (Ethel), Buddy COX (Bobby), Forrest TAYLOR (le médecin)

Musique : Frank SANUCCI
Photo : Fred JACKMAN Jr.
Producteur : Scott R. DUNLAP, Paul MALVERN
Compagnie : Monogram Pictures
 
Avions :
-SPAD XIII c/n S-248, NX18968
-Fokker D.VII, c/n 504/17, N6268 (réplique)
-Garland Lincoln LF-1 (au sol)
-Nieuport Ni.28, N10415 et N8539
-Waco CTO
-RAF S.E.5 c/n AS-22-296,
-Ryan STA c/n 128, NC16037
-Stearman C-3R c/n 5013, NC670K
-Travel Air 2000  c/n 257, NC3557 (en arrière plan)
-Douglas DC-3



Notre avis :

De son vrai titre « Tailspin Tommy in Stunt pilot », ce film est le second d’une série de quatre produits par Monogram et basés sur la célèbre bande dessinée de Hal FORREST «Tailspin Tommy». On y retrouve les héros habituels, «Tailspin » Tommy  (Tom la vrille !), sa petite amie, l’hôtesse Betty Lou Barnes, et son inséparable « Skeeter » Milligan. Tommy est joué par John Trent, un ancien pilote de la TWA.

« Tailspin » Tommy Tompkins est pilote de ligne, et en dehors de ses heures de service, il est pilote cascadeur pour le tournage d’un film de guerre, sur le terrain de Three Point. Mais il est rapidement écoeuré par le réalisateur Sheehan qui semble faire peu de cas de la vie de ses acteurs. Il est remplacé par Earl Martin, un homme odieux et suffisant. Quand ce dernier embarque la petite amie de Tommy, Betty Lou, dans une séance de voltige, effectuée dans un avion peu fiable, Tommy a une violente explication avec lui. Sheehan propose à Tommy 500 $­­ pour une scène de combat, mais il refuse, expliquant que cette scène est inutilement dangereuse. Mais « Skeeter » Milligan, le copain de Tommy, accepte de tourner la scène car il a besoin de cet argent pour soigner sa sœur malade. Finalement, Tommy prend la place de Skeeter. Pendant le combat aérien, son adversaire, Martin, est grièvement blessé; Tommy découvre que la mitrailleuse de son avion a été chargée avec de vraies balles !. Il est alors accusé de meurtre. Lui, Skeeter et Betty Lou, se demandent qui aurait bien pu avoir une raison de tuer Martin. C’est alors que Tommy se rappelle une conversation qu’il avait surprise entre Sheehan et Martin, et où Sheehan disait en vouloir à Martin à propos d’une vieille histoire qui les avait opposés. La police à ses trousses, Tommy vole alors à la recherche du réalisateur qui a pris le train pour rentrer à Hollywood. Entre-temps le neveu de Skeeter, le jeune Bobby, a pris, en jouant avec une ciné-mitrailleuse, des photos de l’avion de Tommy juste avant la scène tragique. Betty Lou et Skeeter développent le film sur lequel on voit clairement Sheehan en train de trafiquer la mitrailleuse de Tommy. Avec la police, ils réussissent à intercepter le train à un arrêt, au moment où Tommy et Sheehan en sont aux mains. Le meurtrier est arrêté et tout rentre dans l’ordre. A la fin du film Tommy et ses deux amis acceptent de participer à la formation d'un groupe aérien, destiné à surveiller les frontières du pays. ce sera l'objet du prochain film intitulé  "Sky Patrol".

 
Ce thème du metteur en scène mettant en danger la vie de ses cascadeurs avait déjà été traité dans « Lost squadron » (1932), avec Eric von Stroheim, et le sera de nouveau, bien plus tard, en 1980, avec « The stunt man », où Peter O’Toole tient le rôle principal. L’origine de ce genre de scénario est à rechercher dans « Hell’s angels » d’Howard Hughes, qui avait fait tourner des scènes très risquées à ses pilotes cascadeurs tout en essayant de les payer le moins cher possible... Avec quatre morts, le tournage du film de Hughes battit le record de mortalité des pilotes cascadeurs !

Pour ceux qui ne sont pas des fans de « Tailspin » Tommy, l’intérêt de ce film réside principalement dans le grand nombre d’avions qu’on peut y contempler. La plupart des avions anciens, acquis par Paul Mantz pour le film  «Men with wings » (1938), y sont présents.


Les avions du film :

Un des avions les plus intéressants du film est le SPAD VII acquis récemment et restauré par Paul Mantz qui toutefois ne participa pas au tournage. Le SPAD VII n’apparaît pas dans le film en couleur «Men with wings » de 1938. Il ne servit que pour la promotion du film et la bande annonce. Par contre, on le voit ici (avec le numéro 54) atterrir et décoller au Metropolitan Airport de Los Angeles; pour les scènes de voltige, il est remplacé par un Travel Air et pour la scène du crash, par un Thomas Morse S-4C.

Cet avion aurait été trouvé par Paul Mantz dans une grange de l’Imperial valley, ou dans les caves d’un vieil hôtel à Brawley (CA), selon les sources. L’avion fut d’abord immatriculé NX18968 et portait le numéro de série S-248, ce qui en ferait un SPAD des premiers modèles (radiateur étroit à sept volets), construits par Blériot, au début de 1917. C’est cet avion qui se retrouva dans la Tallmantz collection en 1968 (avec deux autres SPAD) ; il avait été ré immatriculé N4727V en mars 1954. Son dernier vol remontait à mars 1964. Il apparaît décoré comme le SPAD XIII (S-4523) d’Eddie Rickenbaker du 94th Aero Squadron. Au moment de sa vente, il appartenait en fait à la Rosen-Novak Auto Co. mais Tallman en assurait la maintenance et il était parqué au Movieland of the Air Museum à Santa Ana (CA). L’Aeroflex Museum de New York acheta l’avion aux enchères. Il échut finalement en octobre 1987, à l’Imperial War Museum de Duxford où il fut exposé, repeint, mais avec la même décoration que chez Tallman. Il a été acquis depuis par le Musée Régional de l'Air d'Angers-Marcé où il est actuellement (septembre 2007) en cours de restauration. Cet avion devrait revoler.

Les autres avions de la première guerre mondiale sont (du moins ceux que l'on voit sur l'écran) un Garland Lincoln LF-1, un Fokker D.VII à moteur Hall-Scott (c/n 504/17, N6268), deux Nieuport 28 modifiés (N10415 et N8539), dont un avec des mâts d'aile en "I" et une petite dérive arrondie; c'est le seul que l'on voit voler, mais parfois remplacé par un Waco CTO (qui a aussi des mâts d'aile en "I", mais inclinés). On aperçoit également un authentique RAF S.E.5 (N4488) au sol. Pour les scènes de combat aérien, de décollage en groupe, on a fait appel à des extraits d’«Hell’s angels» où on retrouve les Fokker D.VII et autres Wichita Fokker.

Sheehan utilise un Stearman C-3R (NC670K) comme avion caméra, ce qui était effectivement souvent le cas. Tommy installe une ciné mitrailleuse sur un Ryan STA (c/n 128, NC16037) qui reste au sol. Quand il est en service, Tommy pilote un Douglas DC-3 de la TWA.

En arrière plan au début du film, on aperçoit un Boeing 247 au roulage, puis plus tard, un Travel Air 2000 (c/n 257, NC3557) devant un hangar.



Christian Santoir

*Film en vente sur moviesunlimited.com

Stuntpilot.jpg

 

Mots-clés associés

Date de création : 20/05/2010 : 18:14
Dernière modification : 22/10/2010 : 10:45
Catégorie : - Films
Page lue 4640 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !