Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 146 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

GIVE US WINGS


 
Année : 1940
Pays: Etats-Unis
Durée : 1 h 02 min.
Genre : aventures
Noir et blanc

Réalisateur : Charles LAMONT
Scénario : Eliot GIBBONS, Arthur T. HORMAN

Acteurs principaux :
Billy HALOP (Tom) Huntz HALL (Pig) Gabriel DELL (String) Bernard PUNSLY (Ape) Bobby JORDAN (Rap), Wallace FORD (Mr. York), Anne GWYNNE (Julie Mason)

Photographie : John W. BOYLE
Producteur : Ken GOLDSMITH
Compagnie productrice : Universal Pictures
 
Avions :
-Boeing P-12E (images d'archives)
-Stearman PT-13 Kaydet (images d'archives)
-Stearman C-2/3B  c/n 110, NX4099
-Breese Dallas X c/n 1,  NC12899

Notre avis :

"Give us wings" est interprété par différents acteurs jouant dans les séries cinématographiques "The Dead End Kids" (les jeunes de la banlieue) et "The little Tough Guys" (les jeunes durs à cuire..). Certains avaient même tourné dans une autre série sur le même thème, "The East Side Kids". Le film fut tourné en août 1940, alors que l'Europe était en guerre et que la France avait déposé les armes. Le film débute sur une note martiale en montrant des files d'avions d'entraînement de l'Armée, rappelant que les USA avaient entrepris depuis 1939, un vaste programme de formation de pilotes, en faisant appel aux écoles privées, les centres de formation militaires ne suffisant pas à la tâche.
 
Tom, Pig, Ape et String, sont quatre jeunes qui suivent des cours de mécanique aviation dans le cadre d'un programme d'insertion dans la vie active des jeunes déscolarisés, le "National Youth Administration Work Program". Ils prennent aussi des cours de pilotage qu'ils paient avec leurs maigres économies. Malgré leur désir de devenir pilote, ils ne peuvent s'inscrire à l'école de la Civil Aeronautics Authority car leur niveau scolaire est trop faible. Aussi, quand Arnold Carter, le directeur peu scrupuleux, d'une petite compagnie de traitement agricole située dans le sud du pays, leur offre de voler sur ses avions, ils sautent sur l'occasion. Mais, quand ils arrivent, York, le manager de Carter, estime qu'ils sont trop inexpérimentés pour ce genre de travail. Ils devront s'entraîner, tout en travaillant au sol. Les avions sont en mauvais état et très fatigués; pour les réparer, le mécanicien utilise des pièces prélevées sur des épaves…Quand Tex, le seul pilote expérimenté de Carter, se tue, suite à une panne moteur, la compagnie commence à perdre des contrats et Carter ordonne que les jeunes le remplacent. York finit par accepter qu'ils volent à l'exception de Rap, terrifié par la mort de Tex à laquelle il a assisté. York, lui même, refuse de traiter un champ à cause des grands arbres qui le bordent. Carter parvient alors à convaincre Rap de faire le travail. En vol, Rap accroche avec une aile la cime des arbres et s'écrase. Carter essaie alors de s'enfuir en avion, mais Tom le poursuit dans un autre avion et le force à atterrir, en déversant sur lui du pesticide. Au sol, Carter est appréhendé par les autres jeunes qui le remettent aux autorités.

 
La critique du film ne fut guère favorable, certains trouvant que ce film était tellement mauvais, qu'il en était risible ! L'histoire est pleine de zones d'ombre. Alors qu'ils ne peuvent suivre des cours de pilotage de la CAA, vu leur faible niveau scolaire (une fois la guerre déclarée, le niveau de recrutement de l'Armée sera revu à la baisse et les écoles ne seront plus réservées aux étudiants des universités…), ils font montre d'une grande habileté dans un cockpit, comme des pilotes très chevronnés. On pense qu'ils veulent devenir pilotes militaires, mais ils acceptent de travailler pour une petite entreprise privée. N'auraient-ils pas leurs licences ?

Coté avions, c'est aussi assez maigre, malgré la collaboration de Paul Mantz, non cité dans le générique.


Les avions du film :

Au début du film un documentaire montre un Boeing P-12E filmé au milieu des années trente, lors d'un meeting, passant devant des bombardiers biplans Keystone B-6, d'un autre âge….

Des rangées de Stearman PT-13 militaires, sont filmés vraisemblablement sur le tarmac du Grand Central Air Terminal de Glendale, qui était depuis juillet 1939, un centre de formation des pilotes et des mécaniciens de l'Armée. On voit d'ailleurs des moteurs en étoile au banc d'essai, puis des mécaniciens travaillant sur des cellules désentoilées de Douglas 0-38B, sans ailes ni empennage. Plus tard, un Grumman F3F fait un passage éclair, à basse altitude.

En dehors de ces extraits de documentaires, le tournage n'utilisa qu'un seul avion. L'avion qui sert à faire de l'épandage agricole est un Stearman C-2/3B (c/n 110, NX4099), qui était l'ancien avion caméra de Paul Mantz. Il participa à neuf tournages, depuis "Air mail" (1932) jusqu'à la série "Junior G men of the air" (1942). Il est décoré aux couleurs de Mantz, rouge foncé avec un gouvernail blanc à festons. C'est sans doute Mantz qui le pilote; on remarquera les allers et retours acrobatiques pour traiter un champ de coton entouré d'arbres.

Carter s'enfuit dans le rare Breese Dallas X (NC12899), qui était déjà cassé au moment du tournage du film. Il s'agit donc de vues extraites de documents filmés antérieurement.

Dans le hangar de la "Carter Crop Dusting Company", on voit un Travel Air 2000, un Stearman C-3B et derrière, un Bird BK.



Christian Santoir

*Film en vente sur ebay.com
GIVEUSWINGS.jpg
 

 

Mots-clés associés

Date de création : 07/07/2010 : 10:38
Dernière modification : 21/10/2010 : 11:51
Catégorie : Fiches de film - Films
Page lue 4595 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !