Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 146 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

 
LA GUERRE DE MURPHY
Vo. Murphy's war


 

Année : 1971
Pays : Grande Bretagne
Durée : 1 h 46 min.
Genre : guerre
Couleur

Réalisateur : Peter YATES
Scénario : Max CATTO , Stirling SILLIPHANT

Acteurs principaux :
Peter O'TOOLE (Murphy), Siân PHILLIPS (Dr. Hayden), Philippe NOIRET(Louis Brezon), Horst JANSON (Lauchs, le commandant du sous marin), John HALLAM (Lieutenant Ellis, le pilote de l'hydravion), Ingo MOGENDORF (Lieutenant Voght).

Photographie : Douglas SLOCOMBE
Musique : John BARRY
Producteur : Michael DEELY
Compagnie productrice : Hemdale

Avions :
-Grumman J2F-6 Duck BuNo 36976, N1196N
-Grumman J2F-6 Duck BuNo 33587, N67790



Notre avis :

Considéré par certains critiques comme un mélange du "Pont de la rivière Kwaï" et d'"African queen", ce film met plus simplement en scène un homme motivé par une haine féroce qui pense, à l'évidence, que la vengeance est un plat qui se mange froid…C'est une pale copie des thèmes chers à David Lean. On se demande toujours pourquoi Philippe Noiret est venu se perdre dans les méandres de l'Orénoque; pour donner la réplique à Peter O'Toole et à son épouse, Sian Phillilps ?

Alors que la seconde guerre mondiale approche de sa fin, un cargo anglais est coulé par un sous-marin allemand au large du Venezuela. Les Allemands mitraillent sauvagement les survivants. Le seul rescapé est Murphy, le mécanicien de l'hydravion qui avait été lancé par le cargo et qui a été abattu. Quelques jours plus tard, Murphy qui a atteint les bouches de l'Orénoque, est sauvé par Louis, un Français, qui est le gardien d'un chantier d'une entreprise pétrolière fermée. Il emmène Murphy à un dispensaire tenu par une jeune missionnaire, le Dr Hayden. Quand cette dernière veut informer par radio la Royal Navy au sujet du cargo, les Allemands qui sont dans les environs, interceptent le message. Ellis, le pilote de l'hydravion, est retrouvé blessé; il est soigné au dispensaire. Louis et Murphy partent alors à la recherche de son appareil. Pendant leur absence, les marins allemands débarquent dans la mission et tuent Ellis. A son retour avec l'avion, Murphy jure de venger ses camarades morts. Avec l'aide de Louis, il répare l'hydravion puis s'exerce à le piloter. Il trouve le sous marin allemand caché dans un bras du fleuve. Il fabrique ensuite des bombes artisanales en utilisant la dynamite du chantier. Quand tout est au point, il s'envole et attaque le sous-marin qui est touché. Mais celui-ci réapparaît peu après devant la mission ! Il détruit l'avion et mitraille le village. Malgré tout, Murphy ne veut pas abandonner et projette d'attaquer le sous-marin avec la barge de Louis. Bien que la fin de la guerre soit annoncée, Murphy poursuit son plan. Les Allemands tirent une torpille sur le bateau qui s'apprête à les éperonner. Murphy l'évite, la torpille s'échouant sur le rivage. Le sous-marin plonge alors, à la grande rage de Murphy. Mais il remarque bientôt des remous en surface; le sous-marin s'est envasé dans le fond du fleuve ! Murphy récupère, avec la grue de la barge, la torpille échouée, alors que Louis, dégoûté par son obstination sans raison, s'en va. Murphy revient à la verticale du sous-marin et lâche la torpille suspendue à la grue. Le sous marin explose, mais l'explosion a aussi endommagé la barge qui coule avec Murphy, coincé sous la grue qui s'est effondrée….

Ce film est plein d'invraisemblances. Il ne devait pas y avoir beaucoup d'U Boot patrouillant au large du Venezuela en août 1945 et s'il y en avait, ils cherchaient plutôt à se faire discrets, étant en train d'accomplir des missions secrètes…Couler un cargo, détruire une mission ayant une liaison radio avec sa base, accumuler les crimes de guerre, n'étaient pas le plus sûr moyen de passer inaperçu. Le cargo MS "Mount Kyle" est a priori un "CAM ship" (Catapult Aircraft Merchantman), mais ce genre de bateau n'était pas équipé d'hydravion, mais d'un chasseur Hawker Sea Hurricane, appelés "Hurricat" ou "Catafighter". En outre, ces  bateaux naviguaient au sein de convois et ne furent mis en service qu'entre 1941 et 1943, quand l'USAAF et la Royal Navy n'avaient ni les avions, ni les porte-avions pour les escorter et traquer les U Boot.

A part Peter O'Toole, cabotinant dans son "one man show", l'autre vedette incontestable du film est le Grumman "Duck" et son pilote virtuose, Frank Tallman.


Les avions du  film :

Le seul avion du film est le Grumman J2F-6 Duck, le dernier modèle du "Duck", construit en 1941 sur commande de l'US Navy. Deux exemplaires appartenant à Tallmantz Aviation furent utilisés.

L'un est le J2F-6 (BuNo. 36976, N1196N). Cet avion servit pendant la guerre au sein des US Naval Utility VJ-4 et 16, ainsi qu'à bord du porte-avions USS "Franklin" (CV13). Cet appareil reçut une immatriculation civile en 1963. Il passa entre plusieurs mains avant d'être acquis par Tallmantz Aviation. En 1972, il fut revendu à la société Carl Mies Filter Products de Louisville (KY), qui en fit don à l'Experimental Aircraft Association Aviation Foundation d'Oskosh. Quelques années plus tard, des membres de l'EAA restaurèrent l'avion avec l'aide de Grumman. Il est depuis exposé à l'EAA Museum, décoré comme un  J2F-1. Mais le capot moteur étroit correspondrait mieux à un J2F-4; la verrière a été empruntée à un North American Texan et le bas du gouvernail n'est pas conforme à l'original.

Le second amphibie est le J2F-6 (BuNo 33587, N67790). Ce modèle, plus exact, est exposé au musée de l'USAF de Dayton (OH), peint comme un avion de l'USAF, un OA-12 (s/n 48-563), avec des marques haute visibilité pour les opérations de sauvetage en Alaska.

L'avion du film a une décoration bleu foncé totalement inapproprié à un avion maritime anglais en 1945. Les cocardes de type A1 datent des années 1939-1940 ! La Royal Navy n'a en outre, jamais employé le "Duck", même à bord de cargo armé.

L'apprentissage du pilotage de façon autodidacte est un phantasme du cinéma et pas seulement réservé aux hôtesses de l'air. Contrôler un amphibie Grumman Duck équipé d'un moteur de 900 chevaux, avec hélice à pas variable, n'est pas une mince affaire pour un novice. Ellis a dû passer le manche à Murphy de temps en temps. En outre, il s'agit d'un hydravion et acquérir l'art de passer sur le redan ne se fait pas en un jour, comme l'éprouve Murphy qui transforme parfois l'avion en sous-marin !

Tallman nous montre toute sa parfaite maîtrise du Duck dont il se servait pour faire des exhibitions dans les meetings, comme les courses de Reno; enchaînant huit cubain et cloche, il se permettait même de faire une boucle avec. Lors du tournage, Tallman heurta un objet flottant qui endommagea une aile et un flotteur. Il réussit néanmoins à rallier en vol sa base (Puerto Ordaz), située à près de cent kilomètres. La réparation dut se faire sur place avec l'aide d'un artisan local. Souvent, après une journée de tournage, il lui fallait enlever les branches et les feuilles coincées sous les ailes, cueillies lors de ses passages au ras des arbres...

Pour la fin du Duck, mitraillé par le sous-marin, on construisit une maquette en bois, qui fut enflammée avec des débris d'avions.

Le sous-marin des méchants Teutons était l'ancien USS "Tilefish" américain, le SS-11 "Carite" de la Marine vénézuélienne, avec un kiosque légèrement modifié par l'adjonction d'une plateforme DCA et décoré façon V2 (!), pour le faire ressembler (vaguement) à un U Boot, qui était environ trois fois plus petit….



Christian Santoir


*Film en vente sur amazon.fr




 

LAGUERREDEMURPHY.jpg

MURPHYSWAR.jpg



 

Mots-clés associés

Date de création : 01/08/2010 : 18:32
Dernière modification : 01/08/2010 : 18:32
Catégorie : - Films
Page lue 5739 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !