Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 146 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

 
PORCO ROSSO
Vo. Kurenai no buta





Année : 1992
Pays : Japon
Durée : 1 h 34 min.
Genre : dessin animé
Couleur

Réalisateur : Hayao MIYAZAKI
Scénario : Hayao MIYAZAKI

La voix de Porco Rosso et doublée par Jean Réno.

Musique : Joe HISAISHI
Photographie : Atsushi OKUI
Producteurs : Toshio SUZUKI
Compagnie productrices : Japan Airlines, Nibariki, Nippon Television, Studio Ghibli, Toho Company, Tokuma Shoten



Notre avis :

Ce dessin animé, basé sur le manga de Hayao Miyazaki, "The age of the flying boat", était destiné à l'origine à être projeté sur les vols de Japan Airlines, mais, il prit la forme d'un long métrage avec un scénario réaliste et un cadre historique et géographique bien défini. Ce film est original dans l'œuvre de Miyazaki, non seulement par sa longueur, mais aussi par son coté autobiographique. Le réalisateur grandit dans une ambiance aéronautique, son père dirigeant une usine appartenant à son oncle et construisant des avions légers, puis des pièces pour le Mitsubishi Zéro, pendant la dernière guerre mondiale. Le nom des studios de production, "Ghibli", rappelle le surnom du Caproni Ca.309, un avion de reconnaissance italien (qui ne fut jamais utilisé par le Japon).

L'action se passe en Croatie sur les bords de l'Adriatique, dans les environs de Rijeka (Fiume). Le héros, Porco Rosso, est un pilote, un ancien as de la guerre de 14-18. Le manga d'où est issu le film précise que l'histoire se déroule en 1929, pendant la montée du fascisme en Italie qui évoqué dans le film (défilé des "chemises noires", mais avec des uniformes et des drapeaux différents…). Porco Rosso est un homme qu'un envoûtement a transformé en porc, pour une raison que le film ne dévoile pas; peut être parce qu'il a démissionné de l'Armée, suite à la montée en puissance du fascisme en Italie..….

Ayant perdu ses illusions, Porco Rosso, un pilote vétéran de la première guerre mondiale, qui a la figure d'un cochon, vit seul, retiré sur une petit île de l'Adriatique. Il gagne sa vie comme chasseur de primes, à la recherche de pirates qui rançonnent la région avec leurs hydravions. Il intervient avec son hydravion de chasse rouge, quand un groupe de jeunes filles a été kidnappé. Il parvient à faire amerrir les pirates, ce qui permet aux demoiselles de s'échapper. Puis, il rejoint l'hôtel Adriano tenu par son amie Gina, et qui est le rendez vous des aviateurs de la région. Il y rencontre Curtiss, un Américain qui essaie de se faire embaucher par les pirates…Un peu plus tard, Curtiss l'attaque en plein ciel et le descend. Porco Rosso s'en sort de justesse, mais son avion est gravement endommagé. Il doit l'emmener à Milan pour être réparé par les ateliers Piccolo Spa. appartenant à un de ses vieux amis. Mais vu la crise économique, les employés sont partis et Piccolo doit faire appel à sa petite fille, Fio, et à des femmes de sa famille, pour réparer l'hydravion. Fio, malgré son jeune age se révèle être un ingénieur de premier plan. Quand l'avion est prêt, elle insiste pour accompagner Porco au cas où des ennuis mécaniques surviendraient. En décollant, ils échappent de peu à la police secrète italienne. Entretemps, Curtiss fréquente assidûment l'hôtel Adriano et sa jolie propriétaire, Gina, qui résiste à ses avances. De retour dans son ile, Porco Rosso s'aperçoit qu'il y est attendu par les pirates et par Curtiss qui le croyait mort ! Fio parvient à éviter que Porco Rosso ne soit tué, mais Curtiss le provoque en duel. S'il gagne, il obtiendra la main de Fio, s'il perd, il paiera les réparation de l'hydravion de son challenger. La nuit, Fio a un rêve où Porco lui apparait sous les traits de Marco Rossellini, un aviateur de la grande guerre. Il lui raconte alors que, pendant la guerre, quand il avait l'apparence d'un homme, son meilleur ami, Bellini, était l'époux de Gina, et qu'il fut tué quand ils furent attaqués par des avions autrichiens. Marco était sur le point d'abandonner le combat, quand son avion se mit à monter irrésistiblement très haut dans le ciel; il se retrouva au milieu d'une gigantesque formation d'avions fantômes, abattus pendant la guerre. Bellini passa à coté de lui sans répondre à ses appels... Depuis ce jour, Porco ressent un immense sentiment de culpabilité. Le lendemain, la confrontation organisée par les pirates se tient sur une île où afflue une foule immense. Porco et Curtiss s'affrontent dans un dogfight sans merci, mais aucun d'eux ne parvient à prendre le dessus. Quand les munitions sont épuisées, la bagarre se poursuit au sol, dans l'eau. C'est alors que Gina arrive en avion. Elle a appris que l'armée de l'air italienne arrivait avec un mandat d'arrêt pour Porco. Quand celui-ci entend Gina, il se relève dans un sursaut et gagne ainsi le duel. La foule se disperse rapidement. Fio et Gina doivent repartir vers l'hôtel Adriano, pendant que Porco, aidé de Curtiss, va éloigner les avions militaires. Fio embrasse Porco une dernière fois et Curtiss remarque que le visage de Porco commence subitement à changer….


Mais on ne voit pas si ce baiser va délivrer Porco Rosso du terrible sort qu'on lui a jeté. La voix off de Fio indique qu'elle et Gina sont devenues très amies et qu'elle a hérité des ateliers Piccolo après la guerre. Porco n'est jamais réapparu, mais il demeure le secret de Gina et de Fio….

Le pilote Curtiss qui devient acteur tout en voulant être président, rappelle inévitablement Ronald Reagan (il avait 18 ans en 1929); il ne fut jamais pilote, mais fit son temps dans l'USAAF. L'ami de Porco, Bellini, porte le même nom que le pilote d'essai de l'hydravion de record Macchi MC.72, à bord duquel il trouva la mort, en septembre 1931.

Ce dessin animé bénéficiant d'un très bon graphisme, change des habituels mangas. Mêlant réalité historique, action, amour et fantastique, il baigne dans une ambiance nostalgique due aux décors et à la musique. Entre les lignes, il dénonce la guerre et la folie des hommes, toujours prêts à répéter leurs erreurs. Il se distingue aussi par son abondance d'avions de toutes sortes, réels ou fictifs.


Les avions du film :

Les auteurs de dessins animés s'amusent parfois à inventer des avions, comme ceux des bandes dessinées. On connaissait les avions imaginés par Edgar P. Jacobs dans "Le Secret de l'Espadon" et ceux d'Hergé (l'hydravion du "Crabe au pinces d'or", le Carreidas de "Vol 714 pour Sydney"), on a ici tout une flotte d'hydravions "bizarroïdes". Miyazaki s'en est donné à cœur joie, mais ses avions ne sont pas entièrement issus de son imagination; il s'est inspiré d'avions ayant existé entre 1917 et 1934. Il a ainsi mélangé leurs ailes, leurs empennages, leurs moteurs, leurs fuselages, pour créer de nouveaux appareils "anciens" dont la majorité sont des hydravions à coque (flying boats en anglais). Les modèles lui ayant servi sont italiens, mais aussi britanniques et américains, voire japonais, bien qu'entre les deux guerres, chaque avion occidental ait eu son double au Japon.… Tous ces avions sont réunis dans son livre "Hikotei Jidai" (L'âge de l'hydravion) sur lequel est basé ce dessin animé.

L'avion de Porco Rosso est connu comme le Savoia S.21…Le S.21 fut effectivement un hydravion de course construit pour participer à la Coupe Schneider de 1921, mais il déclara forfait. Le S.21 était un biplan (l'aile supérieure étant plus courte que l'inférieure) avec un moteur propulsif, et le cockpit situé devant l'aile. L'avion de Porco Rosso, est monoplan avec aile en légère flèche, avec un moteur tractif et un poste de pilotage situé derrière l'aile. Cete configuration est à peu près celle d'un autre hydravion de course, le Macchi M.33, qui participa à la coupe Schneider de 1925 (il obtint la troisième place), mais l'aile est placée sur le fuselage et la dérive (beaucoup moins fine que l'originale) est arrondie et ressemble à celle d'un gros trimoteur CANT Z.506, avec un montage remontant à la première guerre mondiale…Macchi avait ses ateliers à Varese, à quelques cinquante kilomètres, au NW de Milan, où Porco se rend pour faire réparer sa machine. C'est là qu'on remplace son moteur d'origine par un Ghibli "Folgore" avec un radiateur plus moderne placé sous l'avant du fuseau moteur. Ce moteur V12 fictif (qui ressemble à un Fiat AS.2 qui propulsait le Macchi M.39 en 1926) est décrit comme ayant équipé l'avion italien "battu de justesse" par un Curtiss américain lors du Trophée Schneider de 1925, qui s'était tenu à Baltimore. Or ceci est inexact, l'italien De Briganti, sur Macchi M.33, arriva troisième derrière un Anglais sur Gloster III, la coupe ayant été gagnée par James Doolittle sur Curtiss R3C-2. Or le Macchi était équipé d'un moteur…Curtiss D-12 de 435 chevaux seulement et il ne dépassa pas 278 km/h, contre 394 pour l'Américain….

Les avions des pirates sont les machines les plus "trafiquées", faites de pièces multiples, à partir d'une base, plus ou moins caricaturée, que l'on peut s'amuser à identifier.

Ainsi, l'avion des pirates, le "Dabohaze", qui enlève les petites filles, ressemble avec ses ailerons stabilisateurs à un Dornier Do.24, mais avec un avant arrondi, façon Supermarine Southampton et un arrière de Supermarine Stanraer. Le fuseau moteur placé sur l'aile est celui d'un Dornier Val.

Les autres hydravions de la "coalition" sont, entre autres :

-un Caproni C.91 avec une aile au dessus du fuselage, mais sans l'aile supérieure (plus courte) et trois moteurs tractifs seulement, au lieu de six sur l'original.
-un Supermarine Sea King I, sans l'aile supérieure.
-un Supermarine Sea Lion, avec un empennage de Macchi M.5
-un Curtiss NC4, bimoteur, de taille plus réduite et simplifié.
-un Dornier Do. X de taille réduite, avec voilure biplane et trois moteurs tractifs, façon Blackburn Iris.
-un Saro London avec seulement l'aile inférieure, supportant deux fuseaux moteur façon Savoia Marchetti S.55 et une double dérive plus arrondie que l'originale.

Les coques des hydravions ont en général des formes rondouillardes, avec une carène très large et évasée, inspirée des hydravions britanniques des années 20 et notamment des appareils de Supermarine.

Les chasseurs qui sont catapultés du paquebot, vers la fin du film, sont plutôt énigmatiques. Ils se caractérisent par un empennage bipoutre qui rappelle très vaguement le Savoia S.65 ou l'hydravion contemporain SIAI-Marchetti FN-333 "Riviera". Le fuselage de ce chasseur rappelle aussi le Riviera. L'aile en mouette (partiellement repliable), le moteur propulsif, rappellent le Kawanishi E10K1 (1934) japonais, un hydravion resté à l'état de prototype.

Enfin, le petit jet de la fin du film est inspiré du Caproni C.22J, mais avec une dérive en V (genre Fouga) et une coque genre SIAI Riviera.

Malgré cela, plusieurs hydravions ont été reproduits assez fidèlement et ne sont pas le fruit de croisements plus ou moins audacieux. Il en est ainsi du Curtiss R3C-2 (1924) de Ronald Curtiss (avec un radiateur d'huile non conforme, placé sous le moteur), et du Macchi M.52 du camarade de Porco Rosso, un pilote de la Regia Aeronautica. Les Savoia-Marchetti SM.55, dont une formation survolent les ateliers de Picollo, puis accourent, à la fin du film, escortés par des Fiat CR.20, sont aussi facilement identifiables. Porco Rosso pilote un Macchi M.5 quand il rencontre, très haut au dessus des nuages, les pilotes morts lors de la guerre de 14-18, les Italiens, sur chasseurs Macchi L et les Autrichiens, sur Brandeburgh CC. Dans cette escadrille fantôme, on aperçoit aussi des avions terrestres, comme des bombardiers Gotha, un Caudron G3…A la fin du film, l'avion de Gina est un Macchi M.7, avec une dérive non conforme.


Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.fr

 

PORCOROSSO.jpg



 

Mots-clés associés

Date de création : 03/09/2010 : 18:55
Dernière modification : 14/09/2010 : 22:26
Catégorie : Fiches de film - Films
Page lue 5503 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !