Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 147 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

 
CONFLITS
Vo. Hell Below




Année : 1933
Pays : Etats-Unis
Durée : 1 h 41 min.
Genre : guerre
Noir et blanc

Réalisateur : Jack CONWAY
Scénario : Edward ELLSBERG, Laird DOYLE, Raymond L. SCHROCK, John Lee MAHIN, John MEEHAN

Acteurs principaux :
Robert MONTGOMERY (Lieutenant Thomas Knowlton), USN, Walter HUSTON (Lieutenant Commander. T.J. Toler), USN, Madge EVANS (Joan Standish), Jimmy DURANTE (Ptomaine), Eugene PALLETTE ('Mac' MacDougal), Robert YOUNG (Lieutenant Ed 'Brick' Walters), Edwin STYLES (Flight Commander Herbert Standish), John Lee MAHIN (Lieutenant 'Speed' Nelson).

Musique : William AXT
Photographie : Harold ROSSON
Producteur :  Jack CONWAY
Compagnie productrice : MGM

Avions :
-Boeing P-12C
-Keystone LB-7


Notre avis :

"Conflits" est une adaptation du livre "Pigboats" (1931), écrit par le commandant de l'US Navy, Edward Ellsberg. Ce film est dédié "aux officiers et aux hommes de la Marine des Etats-Unis qui, en temps de paix comme en guerre, risquent leur vie dans l'une des spécialités les plus dangereuses du service, les sous- marins". L'action se passe vers la fin de la première guerre mondiale, en Méditerranée. L'US Navy avait effectivement un groupe de submersibles basés à Corfou (Grèce) pour appuyer les bateaux de surface alliés surveillant le détroit d'Otrante et interdisant à l'ennemi le passage entre l'Adriatique et la Méditerranée.

Ce film de marine qui se passe la plupart du temps, sous l'eau, a néanmoins sa place dans Aeromovies, car si l'US Navy contribua au tournage, l'US Army Air Corps fournit plusieurs avions pour une scène du film.

A la base navale alliée de Tarente, le capitaine américain T.J Toler prend en charge le sous-marin "AL-14", dont le capitaine a été grièvement blessé. C'est un homme peu communicatif, à l'abord froid, qui impose une discipline stricte à ses hommes comme à ses officiers, parmi lesquels, Knowlton et son ami "Brick" Walters. Lors d'un bal, Knowlton fait la connaissance d'une jolie femme, Joan Standush, qui n'est autre que la fille de Toler. Knowlton quoique désappointé d'apprendre qu'elle est mariée, l'emmène se divertir dans une fête foraine. Mais la ville est bombardée par les Allemands et Knowlton la conduit dans son appartement. Là, il lui déclare son amour, mais elle résiste à ses avances. Quelque temps plus tard, le sous-marin de Toler coule un destroyer allemand. Il ordonne à Walters d'aller secourir les rescapés dans un canot, mais des avions allemands surviennent. Walter et les marins sont mitraillés, malgré l'intervention de Knowlton, qui parvient à abattre un agresseur. Quand un bombardier arrive, Toler donne l'ordre de plonger. De retour au port, Knowlton découvre que Joan travaille dans un hôpital et que son mari, Herbert, est un aviateur anglais paralysé suite à un accident. Joan avoue à Knowlton son amour et lui promet de le suivre partout, malgré Herbert. Toler, ayant appris leur liaison, demande à Knowlton de rester à l'écart de sa fille. Lors d'une autre mission, Knowlton repère le canot de Walters et croit qu'il y a des survivants. Enfreignant les ordres, il attaque les bateaux allemands qui sont dans les environs. Il en coule deux, mais le sous-marin est violemment grenadé. Des émanations de gaz toxiques provenant des batteries se répandent dans le bateau et tuent un homme, bloqué dans un compartiment. De retour au port, Toler fait passer Knowlton en court martiale et il est renvoyé de la Navy. Peu après, Knowlton apprend qu'Herbert vient d'être opéré et pourra marcher de nouveau. Il décide alors de se séparer de Joan qui pourra ainsi retrouver son mari et son père. Quand il apprend que son ancien bateau doit accomplir une mission suicide sur le port de Durazzo, il se glisse à bord. Il informe Toler qu'il s'est séparé de Joan; celui-ci lui rend alors son commandement. Pendant la bataille qui fait rage, Knowlton sauve la vie de Toler en le jetant à l'eau. Seul à bord, il précipite le sous-marin bourré d'explosifs sur une tour qui garde l'entrée du port; celle-ci explose et, en s'effondrant, en bloque l'accès.


La scène finale du film fait allusion à la plus grande bataille navale de ce théâtre d'opérations, celle de Durazzo, le 2 octobre 1918, à laquelle participèrent les navires italiens et anglais, ainsi que les chasseurs de sous-marins américains.

Filmé en grande partie à Honolulu et à Pearl Harbour (on reconnait Diamond Head), le film bénéficia de la collaboration de l'US Navy qui fournit le vieux sous-marin USS "S-31" (SS-136) basé à Pearl Harbour, qui passe pour le fictif "AL-14" du film. Lancé en décembre 1918, il servira néanmoins pendant toute la seconde guerre mondiale dans le Pacifique, et ne sera ferraillé qu'en 1945. Le destroyer, torpillé par le AL-14, était en réalité l'USS "Moody" (DD-277), un vrai bâtiment de guerre, réformé en 1931 et acheté par la MGM, pour 35.000 dollars. Il fut coulé pour le tournage, au large de la Californie, au moyen de charges explosives, le 21 février 1933. Cette scène se retrouvera dans plusieurs films….

On ne sait pas si c'est ce film qui donna l'idée à Robert Montgomery de s'engager dans la Marine, en 1942. Après avoir servi à l'Etat Major, il participa aux combats dans le sud Pacifique où il commanda une vedette rapide; il était officier des opérations sur un destroyer, lors du débarquement de Normandie. Il quitta la Navy avec le grade de capitaine de frégate.

"Conflits" est un mélange curieux de tragédie, de comédie et de romance; les scènes dramatiques, se déroulant à bord, alternent avec des scènes légères, à terre (dont un combat de boxe entre un marin et un kangourou..). L'histoire est un peu compliquée et aurait pu donner matière à au moins trois scénarios différents. Mais la trame de ce mélo est usée jusqu'à la corde, avec une femme et deux hommes, le commandant solitaire, un officier dur mais juste, l'homme qui a tout perdu (son ami, sa carrière, son amour) et qui se sacrifie pour les autres…Mais le tout est sauvé par le savoir faire de Jack Conway, un vieux routier d'Hollywood.


Les avions du film :

Le sous-marin est attaqué par six chasseurs Boeing P-12C (avec dérive carrée comme des P-12B) recouverts d'un camouflage austro-hongrois approximatif (à bande de couleurs sombres et claires), sans oublier les traditionnelles croix de fer, inscrites dans un carré blanc, comme au début de la guerre. Dans les vues rapprochées du cockpit, l'avion est armé de deux mitrailleuses Vickers de capot. On a aussi utilisé une vue de face d'un Travel Air en vol, projetée sur un écran transparent…
.
 


P-12 Hell.jpg
Les Boeing P-12 du film

Ces P-12 provenaient du 18th Pursuit Group de Wheeler Field. On en voit même un amerrir ! Il passe à côté du S-31 (ou d'un sous marin identique), à basse altitude, avec son moteur au ralenti; le pilote cabre un peu juste avant de toucher l'eau, mais l'avion capote quand le train entre en contact avec une vague, puis il flotte à l'envers ! Cette scène est étonnante car elle semble bien réelle. Est-ce un accident survenu lors du tournage ou lors d'un exercice ?

Le bombardier ennemi, portant le même camouflage bizarre que les chasseurs, est un Keystone LB-7 du 5th Composite Group, basé à Luke Field sur l'île Ford. C'est un appareil du 23rd Bomb squadron, dont il porte l'insigne sur le nez. La vue rapprochée du cockpit, avec une tourelle munie d'une mitrailleuse Vickers (au lieu d'une Lewis), est empruntée au film "Today we live" (1933) de la MGM, montrant, non pas l'avant d'un Keystone, mais celui d'un Curtiss B-2 Condor, reconstitué en studio…
.
 

Keystone  LB7 Hell Below.jpg
Bombardier Keystone LB-7


Christian Santoir

*Film rare




 

CONFLITS.jpg











HELLBELOW.jpg

Mots-clés associés

Date de création : 28/09/2010 : 07:42
Dernière modification : 28/09/2010 : 07:47
Catégorie : Fiches de film - Films
Page lue 4642 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !