Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 143 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

VOZDUSHNY IZVOZCHIK
(Taxi aérien)
 

Année : 1943
Pays : URSS
Durée : 1 h 14 min.
Genre: comédie musicale
Noir et blanc

Réalisateur : Gerbert RAPPAPORT
Scénario : Yevgeni PETROV

Acteurs principaux :
Mikhail ZHAROV (Baranov), Lyudmila TSELIKOVSKAYA (Natasha), Boris BLINOV (le colonel), Grigori SHPIGEL (Svellovidov), Vladimir GRIBKOV (Kulikov), Mikhail KUZNETSOV (le copilote), Tamara GOVOROVA (Mme. Kulikova).

Musique : Yuri BIRYUKOV
Photographie : Aleksander GALPERIN
Compagnie productrice : Lenfilm
 
Avions :
-Douglas DC-3-196A  c/n 2031,URSS-M
-Lisunov Li-2T
-Tupolev SB-2. (images d'archives)

 
Notre avis :

A coté des inévitables films patriotiques tournés en URSS pendant la guerre, il y avait quelques films plus légers, comme cette comédie musicale destinée à divertir le peuple de ses soucis quotidiens, alors que tout le pays était mobilisé pour faire face aux Allemands. En août 1943, date de la sortie du film, la bataille de Koursk venait de se terminer et apportait les premières lueurs d''espoir, avec la première grande défaite stratégique des "nazis".

Ce film est aussi un salut à l'aviation de transport et notamment aux pilotes de l'Aeroflot. Au début de la guerre, l'Aeroflot constitua six groupes de transport (OAG, Osobaya AviaGruppa) dont les avions furent affectés au ravitaillement de Murmansk, Sebastopol et Leningrad. Les équipages vécurent souvent des situations difficiles comme celle racontée dans le film.

L'histoire commence avant la guerre. L'ancien pilote de chasse, devenu pilote de l'aviation civile, Baranov, est tombé amoureux de l'une de ses passagères, la chanteuse Natasha Kulikova. Bien que solitaire et plus âgé qu'elle, il réussit à gagner le cœur de la jeune femme, en dépit des intrigues et des machinations de sa mère opposée à leur mariage. Mais il sont sûrs qu'ils ont été créés l'un pour l'autre...Quand la guerre éclate, Baranov postule pour une unité combattante, mais il est affecté à l'arrière. Il sera chargé de ravitailler le front en munitions et, au retour, d'évacuer des blessés. Lors d'un de ces vols, son avion est attaqué par un chasseur; le mitrailleur réussit à s'en débarrasser, mais Baranov se perd, alors que la région de Moscou est recouverte d'un épais brouillard. Au même moment, Natasha fait ses débuts à l'Opéra (dans "La dame de pique" de Tchaikovski). C'est finalement en captant la retransmission radio de l'évènement avec sa gonio, que Baranov retrouve la ville et peut se poser sans autre problème. Il a juste le temps de téléphoner à sa bien aimée, avant de repartir pour une autre mission...

Baranov emmène une troupe de théâtre se produire devant des paysans en plein champ et en pleine moisson. En URSS, l'aviation était considérée comme un facteur de progrès privilégié et un moyen de moderniser la campagne, considérée comme un milieu conservateur, voire réfractaire au bolchevisme. Pour distraire les paysans (ou pour mieux faire passer la collectivisation des terres..), on leur amenait les artistes de la ville. On organisait aussi des baptêmes de l'air pour susciter des vocations aéronautiques au sein des masses rurales.


Les avions du film :

Baranov pilote, au début du film, un Douglas DC-3-196A (c/n 2031) portant une immatriculation attribuée aux avions soviétiques opérant sur les lignes internationales, "URSS-M". Avant 1940, il était immatriculé "URSS-M136". Acheté aux États-Unis en mai 1938, cet appareil fut d'abord exploité par l'Aeroflot, entre Moscou, Kiev et Ashkabad (Turkmenistan), puis, en 1939, par la compagnie sino-soviétique "Hamiata", entre Alma Ata et Chungking. "Hamiata" était basée à Alma Ata où avaient été évacués les studios Lenfilms, après l'encerclement de Leningrad.

Cet avion, construit aux USA, a une porte à gauche ouvrant à l'extérieur, avec des moteurs sans protection contre le froid et un train sans renforts. Quand les artistes se produisent devant lui, on remarque que l'immatriculation "URSS-M" a été recouverte d'une toile collée avec le nouveau matricule plus couleur locale, "CCCP-L3431", qui est une "vraie fausse" immatriculation appartenant à un des premiers Lisunov PS-84 (renommés "Li-2" en 1942)...

Quand Baranov est mobilisé, il est aux commandes d'un Lisunov Li-2T (train renforcé, casseroles sur les hélices, volets de protection devant les moteurs, porte à droite). Son fuselage est surmonté en son milieu d'une tourelle MV équipée d'une mitrailleuse ShKAS de 7.62 mm. On voit aussi que l'avion est équipé d'une mitrailleuse de sabord, installée à l'arrière. Comme le précèdent, cet appareil n'apparaît qu'au sol, les séquences aériennes étant tournées en studio, avec des maquettes.

Sur un extrait de documentaire, lors de la déclaration de la guerre, on voit décoller plusieurs bombardiers Tupolev SB-2.



Christian Santoir

*Film en vente sur le sites russes
 

 
VOZDUZNY.jpg.jpg
 
Mots-clés associés

Date de création : 11/11/2010 : 09:30
Dernière modification : 11/11/2010 : 09:31
Catégorie : - Films
Page lue 4268 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !