Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 146 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

 THE BROKEN WING



Année : 1932
Pays : Etats-Unis
Genre : comédie
Durée : 1 h 12 min.
Noir et blanc

Réalisateur : Lloyd CORRIGAN
Scénario : Paul DICKEY, Charles W. GODDARD, Grover JONES, William Slavens McNUTT

Acteurs principaux :
Lupe VELEZ (Lolita), Léo CARRILLO (Capitaine Innocencio Dos S), Melvyn DOUGLAS (Philip 'Phil' Marvin), George BARBIER (Luther Farley), Willard ROBERTSON (Sylvester Cross), Claire DODD (Cecelia Cross), Arthur STONE (Justin Bailey), Soledad JIMENEZ (Maria), Julian RIVERO (Bassilio).

Musique : Rudolph G. KOPP, John LEIPOLD
Photographie : Henry SHARP
Compagnie productrice : Paramount Pictures

Avions :
-Curtiss Robin C1


Notre avis :

"The broken wing" est un remake du film muet du même titre, paru en 1923, sous la direction de Tom Forman, avec Kenneth Harlan et Miriam Cooper. Le scénario était issu d'une pièce de théâtre de Paul Dickey et Charles W. Goddard. Il faut croire que cette pièce avait eu du succès pour qu'on la porte de nouveau à l'écran, neuf ans plus tard, mais cette fois-ci avec deux vedettes mexicaines d'Hollywood, Leo Carrillo et la pétulante Lupe Velez, pour faire plus exotique. Notons qu'en 1930, Richard Thorpe avait tourné "Wings of adventure", une autre aventure "mexicaine", avec un scénario pratiquement identique.

Dans une petite ville mexicaine, la belle Lolita est ardemment courtisée par le capitaine Innocencio qui dirige la ville d'une main de fer. Mais une cartomancienne a prédit à Lolita qu'un "roi de cœur" viendrait bientôt par un temps d'orage. Quand l'avion d'un pilote américain atterrit, dans son jardin, lors d'une tempête, elle est sur c'est le "roi de cœur" attendu et elle en tombe amoureuse. Mais secoué par son accident, il est amnésique au point d'en oublier son nom. Lolita l'appelle "son Bividi", ayant trouvé les initiales "B.V.D." sur ses sous vêtements, qui ne sont en fait qu'une marque ! Mais quand Innocencio voit l'américain embrasser Lolita, il le fait arrêter. Comme ce dernier déclare ne pas vouloir quitter la ville, il décide de le faire exécuter. Le tuteur de Lolita, le riche fermier Luther Fraley, un ami intime d'Innocencio, le menace de faire appel aux troupes fédérales. Un ingénieur américain, Sylvestre Cross, parvient à identifier le pilote comme étant un certain Philip Marvin, un riche habitant de Los Angeles. Pour sauver sa vie, il affirme à Innocencio qu'il est marié et lui présente sa femme qui est, en réalité, sa propre épouse. Lolita en a le cœur brisé. C'est alors qu'un sifflement d'oiseau rappelle à Philip son passé, quand il était pilote en France, pendant la guerre. Sa mémoire lui revient d'un coup et il assure Lolita qu'il n'est pas marié. Innocencio s'apprête à le tuer, quand les troupes gouvernementales interviennent et le mettent sous les verrous. Alors que Lolita et Philip s'envolent vers les USA, Innocencio s'échappe en déclarant que le danger est bien plus excitant que l'amour….

Le personnage d'Innocencio a été inspiré par certains révolutionnaire mexicains, comme le sanguinaire Chico Cano ou le général rebelle Escobar, tous grands amateurs de jolies femmes. Le film fut interdit de projection à Mexico, en juillet 1932, parce qu'il discréditait le pays et le nom de la señorita Velez fut censuré dans les médias. Même quand il passa à Panama, le Mexique demanda qu'il soit retiré de l'affiche, bien qu'il ait été approuvé par le service de la censure locale ! Le nouveau régime mexicain mis en place par le Jefe máximo Plutarco Calles, en 1924, était donc très susceptible sur l'image de son pays, où les rebellions locales contre le pouvoir fédéral n'étaient plus de mise.


Les avions du film :

Bien que le principal personnage soit un aviateur, un vétéran de la première guerre mondiale, le film ne montre pratiquement pas de vrais avions. Phil se crashe dans le jardin de la belle Lolita dans un biplan Travel Air, difficilement identifiable, vu l'état de son épave….

A la fin du film, il s'envole avec elle, dans un Curtiss Robin C1, filmé au sol, le seul vrai avion employé par le tournage….


Christian Santoir

*Film en vente sur ebay.com





Broken Wing.jpg



 

Mots-clés associés

Date de création : 09/12/2010 : 09:35
Dernière modification : 09/05/2011 : 08:46
Catégorie : Fiches de film - Films
Page lue 4246 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !