Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 146 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

FLIGHT TO NOWHERE
 


 

Année : 1946
Pays: États-Unis
Genre : espionnage
Durée : 1 h 19 min.
Noir et blanc

Réalisateur :William ROWLAND
Scénario :Arthur V. JONES

Acteurs principaux :
Alan CURTIS (Hobe Carrington), Evelyn ANKERS (Catherine Forrest), Micheline CHEIREL (Comtesse Maria de Fresca), Jack HOLT (Agent du FBI Bob Donovan), Jerome COWAN (Gerald Porter), John CRAVEN (Claude Forrest), Inez COOPER (Irene Allison), Roland VARNO (James Van Bush), Michael VISAROFF (Joseph Herman Ruehl).
 
Musique : Carl HOEFLE, James MAYFIELD, Bert REISFELD
Photographie : Marcel Le PICARD
Producteur : William B. DAVID
Compagnie productrice : Golden Gate Pictures
 
Avions :
-Lockheed 12A Junior  c/n 1258, s/n 38-541, NC19933

Notre avis :

Ce petit film d'espionnage fut tourné moins d'un an après l'explosion de la première bombe atomique et parle de trafiquants qui veulent vendre au plus offrant des secrets atomiques (déjà !) dérobés à un Coréen. Rien de nouveau sous le soleil, ce sujet étant toujours d'une actualité "brûlante" en 2011. Le danger de la prolifération des armes nucléaires ne date pas d'hier, visiblement.

Le film fut tourné uniquement en extérieur et principalement dans deux hôtels, le "Furnace Creek Inn", dans la Vallée de la Mort, et l'hôtel "Last Frontier" de Las Vegas, une ville encore peu peuplée en 1948, mais en accroissement rapide.
 
Juste après la seconde guerre mondiale, on apprend à Washington que des criminels ont dérobé à un agent coréen, une carte des dépôts d'uranium nécessaires à la fabrication d'une bombe atomique et situés dans une île du Pacifique. Les bandits ont été localisés à Los Angeles et l'agent Donovan est mis sur l'affaire. Il convainc un ancien agent du FBI, Hobe Carrington, actuellement pilote de charter, de l'aider à retrouver cette carte. Hobe est contacté par une certaine comtesse Maria de Fresca, pour l'emmener avec ses amis, Cathy Forrest, son frère Claude, Jan van Bush et Gerald Porter,  dans un hôtel situé dans la Vallée de la Mort. En l'air, Cathy se trouve mal. Hobe s'aperçoit que son masque à oxygène a été déconnecté, mais c'est la comtesse, qui était assise à sa place quelque temps plus tôt, qui était apparemment visée. Donovan explique à Hoby que tous ses passagers sont suspects. A l'hôtel, Hobe rencontre son ex femme, Irene Allison, qui l'informe que la comtesse n'est autre qu'une ancienne danseuse de cabaret nommée Dolly Lorraine ! Claude, Porter et la comtesse, essaient séparément de vendre la carte à un propriétaire de mines, appelé Walker. Mais un peu plus tard, ce dernier est retrouvé assassiné. Hoby emmène tout le monde à Las Vegas, accompagné par Irene, qui est aussi pilote. Hoby lui demande de dérober une bague que Claude a donnée à la comtesse. Interprétant les symboles figurant sur le bijou, Donovan est capable de localiser les dépôts d'uranium. On apprend alors que l'avion de Hoby, qu'Irène avait emprunté, vient de s'écraser, suite à un sabotage. Porter demande la bague à Claude, en le menaçant de révéler que, pendant la guerre, il avait collaboré avec les Japonais ! Mais Hoby et Cathy démasquent Porter qui est le chef du gang d'escrocs internationaux qui voulaient s'emparer de l'uranium. Une fois le meurtrier mis sous les verrous, Hoby et Cathy décident de se marier.
 

Malgré un bon casting, ce film à maigre budget, est handicapé par un scénario un peu confus, dans lequel l'avion tient une part très faible, bien qu'un des principaux personnages soit un pilote. Par contre, on a le temps d'apprécier l'équipement hôtelier de la Death Valley et de Las Vegas (le "Last Frontier" avec sa piscine, son bar, son casino, le Club "21"..), en 1948...
 
 
Les avions du film :

Le seul avion du film est un Lockheed 12A Junior (c/n 1258, NC19933). Cet avion (s/n 38-541) faisait partie d'une commande de l'USAAC, en 1938, de dix C-40A (dénommés plus tard, UC-40A) avec une cabine pour cinq passagers, au lieu de sept. Après la guerre, il reçut une immatriculation civile et fut vendu à la compagnie Braniff, qui le reconditionna entièrement. Il fut revendu en décembre 1945 à un particulier de Laguna Beach (CA), tout en conservant la décoration très dépouillée de Braniff, tout métal, avec des rayures horizontales, rouges et bleues, sur les dérives. Entre 1948 et 1969, il aura neuf propriétaires différents, des compagnies charter ou des pilotes privés. A la fin de 1969, il sera acquis par la compagnie Bush Aviation de Fort Lauderdale. Il sera rayé des registres et ferraillé, en juin 1970.

Hoby fait grimper son avion jusqu'à 14.000 pieds (4.200 mètres) pour aller à Furnace Creek situé dans une vallée, de l'autre côté de Panamint Range, culminant à 11.049 pieds (3.360 mètres). L'avion n'étant pas pressurisé, les passagers portent des masques à oxygène type A-8B de l'USAAF et Hoby, un masque d'un modèle plus ancien (type A-7) qui laissait la bouche libre, d'où l'obligation de ne respirer que par le nez...Néanmoins, les Northwest Airlines furent la première compagnie à en équiper, en 1939, ses avions de ligne qui devaient traverser les Rocheuses.


Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.fr


FLIGHTNOWHERE.jpg


 
Mots-clés associés

Date de création : 29/04/2011 : 16:31
Dernière modification : 23/11/2013 : 19:39
Catégorie : - Films
Page lue 4266 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !